Search
mercredi 12 décembre 2018
  • :
  • :

Le Groupe Total reste très performant en Afrique

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Avec une production combinée liquide/gaz de 678 kbep/j, l’Afrique a été la zone d’exploitation la plus importante en volume, pour les activités amont de l’opérateur français Total.


© Autre presse par DR Une Vue d'une station Total

                          © Autre presse par DR
                          Une Vue d’une station Total

Cinquième compagnie pétrolière mondiale, le groupe français Total est numéro un en Afrique, une position renforcée par l’action de son défunt patron Christophe de Margerie qui avait tissé des liens personnels avec les dirigeants du continent, prenant directement les dossiers en main. L’Afrique est aujourd’hui la principale zone d’extraction pour Total, lui fournissant 31% de sa production quand la moyenne mondiale est d’environ 20%.

Le groupe pétrolier y emploie directement environ 10.000 personnes, 10% de ses effectifs.Cette puissance en Afrique, Total la doit en grande partie à son rachat d’un autre groupe pétrolier français, Elf Aquitaine, en 2000.

Forte croissance de la production

La croissance de la production du groupe a été de 11% au premier semestre 2015 par rapport au premier semestre 2014. Il est prévu que la production augmente en moyenne de 6 à 7% par an entre 2014 et 2017 et de 5% par an sur la période 2014‑ 19. Les principaux leviers de croissance incluent d’une part la mise en production de 20 projets majeurs, dont huit en 2015, et d’autre part l’amélioration de l’efficacité opérationnelle des installations. 

Le Groupe a démontré une bonne résistance aux prix plus bas des hydrocarbures pendant la première moitié de 2015. La discipline en matière d’investissements, les efforts accrus de réduction de coûts et la production en hausse feront croître les flux de trésorerie nets. Le Groupe confirme que le dividende sera couvert à partir de 2017 par les flux de trésorerie nets organiques à 60 $/b.

Vision à long terme

Fidèle à son modèle pétrolier et gazier intégré, le Groupe prévoit d’allouer ses capitaux employés à hauteur de 75% en amont et de 25% en aval. Le Groupe prévoit également d’investir environ 500 M$ par an pour développer des activités rentables dans les énergies nouvelles.




2 thoughts on “Le Groupe Total reste très performant en Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *