Search
vendredi 14 décembre 2018
  • :
  • :

Le SYNTACEP-CI salue le plan de restructuration de la Caisse d’Epargne

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Le syndicat national des travailleurs de la Caisse d’Epargne de Côte d’Ivoire (SYNTACEP-CI) a exprimé sa reconnaissance au président de la République, Alassane Ouattara, pour son plan de sauvetage et de restructuration en faveur de la Caisse nationale des caisses d’épargne (CNCE) marquée, notamment par un appui financier de 35 milliards de francs.

Image d'archive

                                                                               Image d’archive

Ses membres ont adopté, vendredi, une motion de remerciement, à l’endroit de M. Ouattara, pour son initiative en faveur de leur entreprise, lors du premier congrès ordinaire du SYNTACEP-CI, tenu à Daoukro, chef-lieu de la région de l’Iffou.

Selon le secrétaire général de ce syndicat, Brou Emile,  « cette décision courageuse » du gouvernement ivoirien de préserver cet outil économique va permettre » la poursuite des activités de la CNCE, en lieu et place de sa liquidation ». « La caisse d’épargne compte près de 1 500 000 comptes avec 800 000 travailleurs et 700 000 clients, qui bénéficient de ses services », a-t-il rappelé.

Le congrès du SYNTACEP-CI avait pour thème « socialisme et enjeux de la restructuration des banques publiques : cas de la CNCE ». Il s’est tenu à la salle de conférence du centre culturel de Daoukro en présence de 80 délégués venant de toutes les régions du pays. Il a été marqué par la réélection de Brou Émile au poste de secrétaire général.

Une Institution au cœur de la bancarisation de la population Leader de la bancarisation et de la proximité, LA CAISSE D’EPARGNE œuvre pour une culture bancaire en Côte d’Ivoire. Forte de cette idéologie « un Ivoirien, un produit bancaire », elle commercialise des produits accessibles à tous (Carte bancaire prépayée Libertiss et Perfecta, Compte mineur, compte jeune, etc..




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *