Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

MALI : Un délai de 4 mois accordé aux radios privées pour « régulariser » leur situation

La Haute autorité de la communication (HAC) a donné une période de 4 mois aux radios privées, pour se mettre en règle vis-à-vis des textes qui régissent le secteur de l’audiovisuel. Le délai de rigueur requis, part du 3 juillet au 3 novembre prochain.

Des chiffres de la Haute autorité de la communication indiquent que ce sont en tout 481 chaînes de radio privées qui doivent se soumettre à cette décision. En effet, l’organe de régulation de l’audiovisuel, veut par cette mesure, assainir le milieu de la communication. Ainsi, à compter du 3 juillet jusqu’au 3 novembre, les 94 radios opérant avec une autorisation d’émission provisoire sont invitées à réguler leurs situations. Celles qui émettent avec un arrêté interministériel bénéficient d’une prolongation d’un mois pour être en phase avec les textes de la HAC, comme le rappelle le président de l’organe de régulation, Fodié Touré. En cas de non-respect de cette décision, La HAC prévoit la fermeture des radios qui ne seront pas en règle après le délai indiqué.

                                         Image utilisée à titre d’illustration / © : DR

En mai, toujours au niveau des mesures « d’assainissement » de l’audiovisuel, la HAC a fait passer de 800 000 à 3 500 000 FCFA, les redevances demandées aux radios. Une décision qui visait à « décourager les promoteurs de radios et télévisions fantaisistes », selon l’organe de régulation de l’audiovisuel.

Pour terminer, Fodié Touré a annoncé la disponibilité de 57 autres fréquences de radio dont 5 réservées à la capitale, Bamako.

Lire aussi : Télévision, Radio, Internet, que consomment les populations en Côte d’Ivoire ? (Enquête)

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.