fbpx
Search
dimanche 21 avril 2019
  • :
  • :

Media : « Radio synergie/URPCI », un nouveau projet lancé par l’Ambassade des Etats-Unis

Samedi 06

Une cérémonie de présentation officielle du projet de la section presse et affaires culturelles de l’Ambassade des Etats-Unis à Abidjan s’est tenue, le mardi 26 mars, à la maison de la presse d’Abidjan-Plateau.

                                 Lancement de la Radio/Synergie par les Usa ©/DR

« Pour rendre effectif le projet Radio synergie, qui s’offre comme une plate-forme numérique réalisée en partenariat avec l’union des radios de proximité de Côte d’Ivoire (Urpci) et Studio Mozaik, une cinquantaine de journalistes de radios communautaires ont été formés à la production et au montage des émissions radiophoniques. Et les émissions qui seront produites dans ce cadre iront dans le sens des quatre priorités stratégiques de la mission américaine en Côte d’Ivoire. A savoir la bonne gouvernance, la croissance économique inclusive, le renforcement du secteur de la santé et la réforme du secteur de la sécurité ». C’est l’information qui a été livrée lors de la cérémonie de présentation.

La cérémonie a vu la présence de plusieurs personnalités parmi lesquelles Miézan Ezou, représentant le ministre de la Communication et des Médias et Catherine Brucker, chargée des affaires à l’Ambassade des Etats-Unis.

Pour l’occasion, les organisateurs de la cérémonie ont présenté la particularité de ce projet de développement durable qui entend contribuer à la professionnalisation et au développement numérique des radios de proximité de Côte d’Ivoire.

Selon Karamoko Bamba, président de l’Union des radios de proximité de Côte d’Ivoire (Urpci), ce projet permettra aux auditeurs d’être connectés partout où ils se trouvent aux réalités de leur village, leur quartier, leur tribu, leur canton, leur ville et leur pays.

« Nous voulons créer un lien encore plus proche des auditeurs, un lien d’interaction et de partage de programme entre nos radios », a-t-il révélé.

Il a souligné que sur cette plate-forme, les journalistes ne feront que produire des émissions telles que voulues par le projet, ou en télécharger pour les diffuser sans contrainte, sur leur radio. 

« Vous pourriez, avec notre aide bien entendu, procéder à la diffusion en ligne de votre radio afin de vous faire entendre de partout dans le monde », a ajouté Karamoko Bamba.

Au nom du porte-parole du gouvernement, Sidi Touré, ministre de la Communication et des Médias, Miézan Ezou a félicité les initiateurs de cette plate-forme qui vient redynamiser les radios de proximité de Côte d’Ivoire : « avec l’avènement des Tic, vous pourrez servir vos auditeurs là où ils se trouvent », a-t-il dit. 

Catherine Brucker a, quant à elle, a encouragé les journalistes à faire de cette radio leur « affaire » : « travailler pour faire connaître cette radio dans tout le monde entier », a-t-elle exhorté.

Advertise – Regionale.info



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *