Search
lundi 10 décembre 2018
  • :
  • :

Naturalisation de Blaise Compaoré : Les associations burkinabè de Côte d’Ivoire s’en réjouissent

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Le collectif des associations et mouvement de la jeunesse burkinabé en Côte d’Ivoire (CAMJBCI), se réjouit de la récente naturalisation de l’ex-président du pays des hommes intègres, Blaise Compaoré. Dans un communiqué adressé au Président Ivoirien Alassane Ouattara , il lui traduit toute sa reconnaissance.

 

Moussa Zalé , président du collectif des associations et mouvement de la jeunesse burkinabé en Côte d'Ivoire (CAMJBCI)

Moussa Zalé , président du collectif des associations et mouvement de la jeunesse burkinabé en Côte d’Ivoire (CAMJBCI) / PH : DR

Le CAMJBCI, loue les mérites « d’un digne fils et véritable héritier de ce grand homme visionnaire, homme de paix et de dialogue Feu le Président Félix Houphouët BOIGNY ». Pour lui en effet, cette naturalisation prouve la solidité de l’amitié que le président Alassane Ouattara entretient avec Blaise Compaoré et partant, de la considération qu’il a pour le peuple burkinabè. Il lui exprime donc sa « reconnaissance pour cet acte souverain qui vient une fois encore démontrer votre (le Président Alassane Ouattara) attachement à notre peuple ainsi que l’excellence de vos relations et de votre amitié avec le Président Blaise COMPAORE ». Au-delà de cette amitié entre les deux personnalités, le Collectif applaudit « l’excellence des relations séculaires » existantes entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. Relation qui s’est bonifiée, dit le communiqué, « depuis votre accession à la Magistrature suprême de la République de Côte d’Ivoire dont nous tenons à la préservation ». Le CAMJBCI n’a pas manqué de toucher du doigt « la réalité de l’hospitalité légendaire du peuple frère et ami ivoirien ».

La communauté burkinabè en Côte d’Ivoire est estimée à environ quatre millions de ressortissants. Lesquels, à en croire la note du CAMJBCI ont un « amour et un attachement sans réserve (…) à la Côte d’Ivoire ». D’ailleurs, le collectif se réjouit également de « la naturalisation dont ont fait l’objet » plusieurs burkinabè « ‘dans la cadre de la régularisation ».

Rappelons que le décret de naturalisation de l’ex-président burkinabè a été signé en novembre 2014 soit un mois après sa chute du pouvoir. Blaise Compaoré qui est réfugié à Abidjan est visé par un mandat d’arrêt international émis par la justice burkinabè, pour sa supposée implication dans la mort de l’ex-chef d’État, Thomas Sankara.



Web redacteur ; Journaliste Radio


2 thoughts on “Naturalisation de Blaise Compaoré : Les associations burkinabè de Côte d’Ivoire s’en réjouissent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *