fbpx
Search
dimanche 17 février 2019
  • :
  • :

Nigéria : 60 morts après une attaque des islamistes de Boko Haram

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Après une enquête, Amnesty International a découvert qu’au moins soixante personnes sont mortes dans l’attaque perpétrée par les islamistes de Boko Haram, le 28 janvier dernier dans la ville Rann.

Située dans l’extrême nord-est du Nigeria (Etat de Borno), la ville de Rann a été la cible des terroristes de la secte islamiste Boko Harram. Après l’attaque, Amnesty International a révélé que soixante personnes ont perdu la vie. « L’attaque la plus sanglante de Boko Haram sur Rann, – ville dans l’extrême nord-est du Nigeria – a fait au moins 60 morts », a révélé l’organisation de défense des droits de l’homme.

               60 morts après une attaque des islamistes de Boko Haram à Rann  / ©   DR

Lors de l’attaque, les images satellites diffusées par le centre CNES/Airbus ainsi que de l’institut européen de surveillance Copernicus, montraient plusieurs habitants de la ville en mouvement vers le Cameroun. Selon plusieurs sources, cette attaque aurait occasionné près de 30.000 déplacés.

Selon les informations recueillies, l’attaque se serait déroulée aux environs de 9 h, le 28 janvier dernier dans la ville de Rann où logeaient plusieurs réfugiés.

Notons que depuis plusieurs années, le Nigeria dirigé par Muhammadou Buhari est enclin aux mouvements djihadistes qui tuent sans crainte et font la loi dans certaines zones du pays.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *