Search
lundi 10 décembre 2018
  • :
  • :

OMS : Le virus Ebola ne constitue plus un danger de portée internationale

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Dans un communiqué publié par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le mardi 29 mars 2016, le virus Ebola n’est plus une urgence de santé publique de portée internationale.

Un patient victime du Virus Ebola

                                                                              Un patient victime du Virus Ebola

Lors de la conférence de presse annonçant cette décision, la directrice générale de l’OMS, Margaret Chan a déclaré « La situation d’Ebola en Afrique occidentale ne constitue plus une urgence de santé publique de portée internationale. »

En dépit de la résurgence actuelle du virus en Guinée faisant 5 morts, Margaret a précisé « Bien qu’une série de nouveau cas d’infection et mortels aient été enregistrés en Guinée, la résurgence actuelle ne concerne qu’une seule chaîne de transmission. »

Aussi, la directrice a ajouté en affirmant que « Quelque nouveau cas pourrait être attendus, mais la capacité nationale et internationale en place est suffisante pour contenir d’une manière prompte ces nouveaux cas », a-t-elle indiqué, ajoutant que la « possibilité de la propagation internationale est faible ».

                                                     Lire Aussi : EBOLA : Le Liberia ferme sa frontière avec la Guinée

Néanmoins, la directrice de l’OMS a souligné qu’un haut niveau de vigilance et de capacité de réponse doit être maintenu pour la prévention des éventuelles infections, la détection et la réponse rapide à la résurgence dans l’avenir.

Pour rappel, la transmission interhumaine directement liée à l’épidémie 2014 de maladie à virus Ebola en Afrique de l’Ouest a été déclarée terminée en Sierra Leone le 7 novembre 2015. Le pays a alors entamé une période de 90 jours de surveillance soutenue pour veiller à détecter rapidement tout nouveau cas susceptible de se déclarer en raison d’une chaîne de transmission non détectée, de la réintroduction du virus à partir d’un réservoir animal, ou de la réémergence de virus qui auraient persisté chez une personne ayant survécu à Ebola. Le 14 janvier, à 68 jours du début de la période de surveillance, un nouveau cas confirmé de maladie à virus Ebola a été notifié en Sierra Leone après l’analyse d’un écouvillon prélevé post mortem sur le corps d’une femme âgée de 22 ans qui s’est révélé positif au virus Ebola.




One thought on “OMS : Le virus Ebola ne constitue plus un danger de portée internationale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *