Search
vendredi 14 décembre 2018
  • :
  • :

ORIGIGI : C’est parti pour la deuxième édition

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

La deuxième édition du salon international de l’originalité et de la propriété intellectuelle d’Abidjan, dénommé ORIGIGI 2016 se tiendra au Palais de la Culture du 31 mai au 3 juin prochain. Au cours d’un point presse, à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, le comité d’organisation du salon a procédé au lancement officiel de ORIGIGI 2016.

Pr Roger Nevry, Président de colité scientifique de ORIGIGI

                 Pr Roger Nevry, Président de colité scientifique de ORIGIGI

C’est un salon qui se veut une plateforme de promotion des produits originaux et un canal de lutte contre les maux qui minent la propriété intellectuelle tels que la piraterie, le plagiat, la contrebande, etc. Pour la deuxième édition, les réflexions graviteront autour de la thématique de « la protection contre la fraude et la contrefaçon pour garantir la compétitivité des entreprises et de la création d’emplois ». Il s’agira donc pour cette année, à en croire Pr Roger Nevry, président du comité scientifique du salon, de parvenir à « l’activation d’une plateforme d’échanges et de décisions favorables à la politique nationale de lutte contre la fraude et la contrefaçon ». Pour ce faire plusieurs activités meubleront cet événement. Ce sont en l’occurrence un séminaire international axé sur « la fraude et la contrefaçon pour garantir la compétitivité des entreprises et la création d’emploi » qui enregistrera la participation de 120 experts venus de 11 pays, deux ateliers à l’endroit des opérateurs économiques et industriels puis à l’attention des hommes de loi (magistrat, notaires, etc.) et la participation de plusieurs sociétés touchées par le phénomène de la piraterie.

ORIGIGI 2016

Initié par la régie GAD, ORIGIGI regroupe plusieurs organismes de lutte contre la contrefaçon et de la protection de la propriété intellectuelle, tels que le Comité National de lutte contre la Contrefaçon (CNLC), l’Office Ivoirien de la Propriété intellectuelle (OIPI), l’Organisation Mondiale de la Propiété Intellectuelle (OMPI) etc.  Des partenaires qui  voient en ce salon une aubaine pour l’accélération de la lutte contre la fraude. Selon M. Dénis Bohoussou, Directeur Général de l’OIPI, ORIGIGI permettra d ‘ «établir un partenariat entre le secteur privé et le secteur public pour que la lutte contre la contrefaçon soit une réalité en Côte d’Ivoire. »

Soulignons que la première édition de salon international de l’originalité et de la propriété intellectuelle (ORIGIGI 2015) s’est tenue en juin 2015 et a vu la participation d’une trentaine de structures commerciales et plus de 2500 visiteurs.



Web redacteur ; Journaliste Radio


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *