Search
dimanche 22 octobre 2017
  • :
  • :

Le patrimoine des hautes autorités ivoiriennes bientôt disponible sur internet ?

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

En Côte d’Ivoire, il sera peut-être bientôt possible pour tout citoyen d’accéder au patrimoine déclaré par les hautes personnalités ivoiriennes, à la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance (HABG). C’est du moins ce qu’a souhaité le ministre Gnamien Konan, lors la déclaration de son patrimoine le 13 avril 2016.

Gnamien-Konan-Regionale.info

                                              Gnamien Konan, ministre de l’Habitat et du logement social

Selon le ministre de l’Habitat et du logement social, Gnamien Konan, il est inadmissible que le patrimoine que les autorités déclarent jouisse d’une certaine opacité. Il préconise que ledit patrimoine soit accessible sur internet et que tout citoyen puisse y accéder à tout moment et sans restriction.

« Normalement, c’est un acte que nous, responsables de l’administration publique, devons accomplir. J’espère qu’un jour, on pourra mettra le patrimoine déclaré sur Internet pour que tous les ivoiriens sachent qui a quoi », a-t-il souhaité.

En Côte d’Ivoire, la Haute autorité pour la bonne gouvernance a pour mission de recueillir les déclarations des patrimoines des hautes personnalités ivoiriennes, afin de prévenir le détournement à des fins personnelles de moyens publics mis à la disposition des administrations publiques et des collectivités décentralisées. Le seul hic, c’est que les biens déclarés ne sont pas accessibles au citoyen lambda, comme c’est le cas dans certains pays africains tel que le Burkina-Faso.

Il faut préciser que la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance (HABG ) prévoit des poursuites contre les autorités qui refusent de déclarer leurs patrimoines. Sur son retard dans la déclaration de son patrimoine, Gnamien Konan s’est excusé tout en se disant « soulagé » d’avoir enfin accompli un acte d’une « haute portée citoyenne ».




3 thoughts on “Le patrimoine des hautes autorités ivoiriennes bientôt disponible sur internet ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.