Search
mercredi 12 décembre 2018
  • :
  • :

Le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, a présidé le PND 2016-2020

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Le premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, a présidé vendredi à Abidjan, la cérémonie de lancement du groupe consultatif pour le financement du Plan national de développement (PND) 2016-2020. Cette cérémonie de lancement a été l’occasion pour M. Duncan d’affirmer que cet outil est stratégique pour l’émergence de la Côte d’Ivoire à l’horizon 2020.

Le Groupe Consultatif du PND 2016-2020

                                                                             Le Groupe Consultatif du PND 2016-2020

« La Côte d’Ivoire ambitionne de réaliser son émergence en 2020, avec comme outil stratégique, un plan de développement de seconde génération, le PND 2016-2020, d’un montant de 30 000 milliards de F CFA répartis comme suit : projets d’investissement publics 11 300 milliards de FCFA soit 38 % ; projets d’investissement privé 18 700 FCFA », a affirmé le premier ministre Duncan, président du comité coordination du groupe consultatif.

En présence de certains membres du gouvernement, des représentants du patronat ivoirien et du groupe des partenaires au développement, M. Kablan Duncan a souligné en outre que ce plan traduit la volonté du gouvernement de favoriser une croissance économique soutenue, « durable et inclusive » portée par le développement d’un secteur industriel « solide et diversifié ». « Cette orientation axée sur l’industrialisation sera accompagnée par le développement des infrastructures et le développement du capital humain, à travers notamment la création d’emplois décents pour les jeunes et les femmes » a-il ajouté.

La ministre du Plan et du Développement, Kaba Nialé, a pour sa part indiqué que le besoin de financement recherché et destiné à l’investissement public est estimé à 4425,2 milliards de FCFA sur la période de 2017-2020 et que la réunion de Paris qui se tiendra du 16 au 17 mai 2016 permettra de mobiliser les ressources externes en complément aux efforts nationaux.

L’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Georges Serre, a rassuré du soutien du groupe des partenaires au développement pour la mise en œuvre du PND 2016-2020, tout en attirant l’attention du gouvernement ivoirien sur « une gestion prudente de l’endettement intérieur » et en exhortant à tenir compte du PND 2012-2015, pour proposer, lors de leur rencontre de Paris en mai prochain, une stratégie de développement « claire » à présenter au groupe consultatif.

Avec un coût global de près de 30 000 milliards de FCFA, le prochain PND 2016-2020 a pour objectif de mener la Côte d’Ivoire à l’émergence, avec une contribution de 62 % pour le secteur privé.

« Il s’agit d’une ambition forte qui ne saurait être atteinte sans un partenariat État secteur privé fort. Le secteur privé voudrait par ma voix, assurer le gouvernement de son engagement à contribuer pleinement à l’atteinte de cet objectif à travers sa contribution et son implication effective au processus PND 2016-2020 », a affirmé le porte-parole du patronat ivoirien, Oponon Philippe.




8 thoughts on “Le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, a présidé le PND 2016-2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *