Search
samedi 21 octobre 2017
  • :
  • :

Procès de Blaise Compaoré : La Haute cour de justice récusée par la défense

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Le procès des ministres de l’ancien régime Burkinabè a été interrompu, lundi, suite au retrait des avocats de la Défense. Ils ont jugé les décisions de la Haute cour, de « mépris de la Constitution ».

Dans le box des accusés, les 34 ministres de l’ancien Président Blaise Compaoré sont poursuivis pour leur implication présumée dans la répression d’octobre 2014. Le collectif de 14 avocats chargé de les défendre s’est retiré du procès, après des incidents sur la demande d’un nouveau report. A travers ce boycott, la Défense entend dénoncer des « irrégularités » au niveau de la Haute cour chargée de juger l’ancien gouvernement de Blaise Compaoré.

« La Haute cour de justice n’a pas à se substituer au Conseil constitutionnel. Nous ne nous reconnaissons pas dans cette justice qui méprise la Constitution, les textes internationaux et les droits de la défense », s’est indignée Me Antoinette Ouédraogo, l’avocate de la défense, avant de quitter le parquet.

                         Blaise Compaoré, Ex président du Burkina Faso / © DR 

Dans son plaidoyer, la défense a aussi brandi comme preuve de sa position, la révision de la Haute cour de justice, après la chute du régime de Blaise Compaoré. Selon elle, les ministres n’étaient donc plus en fonction quand les modifications de la Haute cour ont eu lieu. Ce qui est contraire au principe de non-rétroactivité de la loi.

Suite à cet incident, le procès a été de nouveau reporté à une date qui reste encore inconnu. Un délai d’une semaine a été accordée aux accusés pour trouver de nouveaux avocats .




One thought on “Procès de Blaise Compaoré : La Haute cour de justice récusée par la défense

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.