Search
mercredi 12 décembre 2018
  • :
  • :

Procès de l’assassinat de Robert Guéï : Des avocats de la défense refusent de regarder la vidéo de la Corniche

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Le procès de l’assassinat de Robert Guéï bat toujours son plein au tribunal militaire d’Abidjan. Ce lundi 15 février, il a été projeté une vidéo de la Radiodiffusion Télévision ivoirienne (RTI) montrant des journalistes et des militaires à la Corniche pour voir le corps du général Gueï. Six avocats sur la dizaine que compte la défense ont refusé de regarder ladite vidéo.

Ces avocats sont immédiatement sortis de la salle d’audience au moment de la projection de la vidéo. Cependant, le président du tribunal a tout de même autorisé la diffusion des images. L’on y identifie Seka Yapo Anselme et un véhicule bleu de type Peugeot 406 présenté comme appartenant au colonel Dogbo Blé. Ces derniers au cours de leurs auditions avaient nié leur présence sur les lieux.

L’audience de ce jour a vu par ailleurs la lecture de l’aprocès geuutopsie par le greffier. Il ressort de ce rapport daté du 4 octobre 2002, que le corps du général Robert Guéï a reçu six balles de type 9 millimètres et 7,82 millimètres, tirées à moyenne portée. Quant à son épouse, elle a également reçu deux balles de même type tirées à moyenne portée et dix autres balles dans le corps de Fabien Coulibaly, l’aide camp du général.

Pour ce qui est de  son garde de corps, le sergent-chef Maniga Bi Gossé, il a eu la vie sauve grâce à une cachette. Interrogé, il affirme : « De ma cachette, j’ai entendu le sergent Daleba Sery dire qu’ils avaient tué Guéï et jeté son corps à la Corniche », a-t-il révélé avant d’ajouter que ce dernier était en compagnie du colonel Dogbo Blé, Brou Serges Durand, le lieutenant Sidibé et une personne en tenue civile en l’occurrence Seka Yapo Anselme.



Web redacteur ; Journaliste Radio


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *