Search
vendredi 14 décembre 2018
  • :
  • :

Procès de Laurent Gbagbo : Sam l’Africain fond en larmes

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Ce mercredi 09 mars, troisième jour de l’interrogatoire de Sam l’Africain au procès de Laurent Gbagbo et Blé Goudé, aura été marqué par la fonte en larme du témoin. Relatant ses aventures avec le prévenu Laurent Gbagbo, il n’a pas tari d’éloges à son endroit.

Le « témoin à charge présenté par l’accusation a encensé le principal accusé de ce procès. Dans son boubou basin rouge, Mohamed jichi a déclaré que “Laurent Gbagbo n’est pas un criminel”. Pour le président de la Nouvelle alliance de la Côte d’Ivoire pour la Patrie (NACIP), les morts de la crise post électoral n’était pas planifié “il a eu la crise, il y’a eu des morts, mais ce n’était pas planifié. C’est dans le désordre que tout cela est arrivé” affirme t – il, présentant l’ex-président ivoirien comme “un père” à qui il sera reconnaissant à vie. En pleurs, “le Libanais de Gbagbo”, relate ce que l’accusé a fait pour sauver sa mère alors qu’elle était victime d’un arrêt cardiaque. “Ce monsieur m’a toujours fait du bien (…) en tournée à Bondoukou, j’étais à table avec le président Gbagbo quand j’ai reçu un coup fil m’annonçant la maladie de ma mère. Elle était obèse. Je n’ai pas voulu informer le président, mais par mon comportement il a su que quelque n’allait pas. Quand j’ai expliqué, il a aussitôt ordonné à son médecin à Abidjan de prendre une ambulance pour l’emmener dans le plus grand hôpital d’Abidjan”. Avec des mots à peine audibles parce qu’étant sanglots, dans un langage approximatif, le cinquième témoin de l’accusation a finalement conclu que sa mère est morte dans ses bras. “Avant de mourir, elle m’a dit de ne jamais abandonner cet homme”.

Sam l'Africain en pleure - Regionale.info

                 Sam l’Africain en pleure – Regionale.info

Ce troisième jour de procès a été aussi marqué par les objections soulevées par la défense. Elles portaient notamment sur la notion de “rafraichir la mémoire du témoin”. Selon la défense, du moment où le témoin a déjà clairement répondu aux questions, il n’est plus nécessaire de revenir sur sa déclaration initiale.

L’audience se poursuivra ce jeudi 10 mars avec toujours l’audition du témoin par l’accusation. Le contre-interrogatoire devrait avoir lieu dans l’après-midi.



Web redacteur ; Journaliste Radio


2 thoughts on “Procès de Laurent Gbagbo : Sam l’Africain fond en larmes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *