Search
jeudi 23 novembre 2017
  • :
  • :
Tecno Phantom 8

Procès des disparus du Novotel : La prison à vie requise contre 5 accusés

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Sur les dix accusés dans l’affaire « des disparus du Novotel », le procureur général, dans son réquisitoire du 11 avril, a demandé la prison à vie pour 5 d’entre eux.

Parmi les accusés qui pourraient passer le reste de leur vie en prison, figure l’ancien commandant de la garde républicaine, l’ex général Brunot Dogbo Blé, sur qui pèse déjà une condamnation à vie pour le meurtre de l’ex chef de l’Etat, Guéï Robert. Avec lui, les colonels Jean Aby et Léopold Mody Ohoukou, l’ex-commissaire de police Osée Loguey et Joël Guéhi Bléka.

Lire Aussi :  Procès des « disparus du Novotel » : La défense appelle Jean Louis Billon à la barre

Pour le procureur Souleymane Koné, leur culpabilité est indubitable. « Les principaux coupables sont connus, notre conviction est claire », déclare-t-il avant de demander en plus de la peine capitale, 10 ans de privation des droits civiques  et « le retrait des distinctions militaires » de ces éléments de l’armée de Côte d’Ivoire.

A l’encontre de l’ancien milicien Max Landry Yoro Tapéko, M. Koné réclame 10 ans d’emprisonnement ferme. Il a reconnu sa présence lors du «  rapt du 04 avril 2011 » où un commando a enlevé quatre expatriés au Novotel. Pour quatre autres accusés, le procureur requiert l’acquittement pur et simple, car dit – il, « Ils ne peuvent être déclarés coupables car leur intention criminelle fait défaut ». Il s’agit en effet de Félix Houphouët Koffi, Koffi Zazou, Don Joël et Joseph Séry, qui travaillaient tous au palais présidentiel.

Ce 12 avril, ce sera au tour de la défense de faire sa plaidoirie.

Blamoo 2


Web redacteur ; Journaliste Radio


One thought on “Procès des disparus du Novotel : La prison à vie requise contre 5 accusés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.