Search
mardi 24 octobre 2017
  • :
  • :

Santé : Après Ebola, le Libéria et la Sierra-Leone guettés par de nouvelles épidémies

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Le Liberia et la Sierra Leone, deux pays sévèrement touchés par la propagation du virus Ebola, risquent de voir, à nouveau, de nouvelles épidémies meurtrières apparaître. C’est l’information communiquée ce mardi 9 août 2016 à l’Agence France Presse (AFP) par l’Organisation non gouvernementale (ONG) WaterAid.

   
 
86,7 % de la population, sur les sept millions d’habitants que compte la Sierra Leone et 83,1 % sur les 4,3 millions que compte le Liberia, manquent d’installations sanitaires de base, indique l’ONG WaterAid. À cela s’ajoute une insuffisance en fourniture d’eau potable qui touche 37,4 % des Sierra-Leonais et 24,5 % des Libériens. Ces difficultés sont propices aux développements de nouvelles épidémies, a indiqué le responsable par intérim de l’ONG installée dans ces deux pays, Joe Lambongang.

 

Un patient victime du Virus Ebola

                                                                                                          Un patient victime du Virus Ebola © DR

 

« La souffrance des populations en Sierra Leone et au Liberia durant l’épidémie d’Ebola risque de se répéter, avec une nouvelle épidémie, s’il n’y pas d’actions pour améliorer l’approvisionnement en eau, les installations sanitaires et les règles d’hygiène dans les communautés, les familles et les établissements de santé » a-t-il soutenu.
 
En plus des populations, est également exposé le personnel de santé qui a lutté, et qui continue de lutter, contre la propagation du virus Ebola au Liberia et en Sierra Leone. « Ces dispositions basiques sont la première ligne de défense contre les maladies infectieuses comme Ebola. Demander à des professionnels de la santé de combatte une épidémie sans eau potable, des toilettes propres et un lieu pour se laver les mains est chimérique et expose inutilement leurs vies », a-t-il affirmé.
 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.