Search
samedi 27 mai 2017
  • :
  • :

Sénégal : La 4ème émission d’eurobonds du pays mobilise 660 milliards FCFA

Le gouvernement sénégalais a émis avec succès, le mardi 16 mai 2017, sa 4e émission d’eurobonds pour un montant de 1 milliard 100 millions de dollars US (environ 660 milliards FCFA) sur une maturité de 16 ans. Cette levée de fonds va servir à financer les projets d’infrastructures du Plan Sénégal émergent (PSE), initié par le Président Macky SALL, notamment ceux inscrits dans le budget 2017.

Ce sont environ 389 investisseurs qui ont présenté des offres de souscriptions d’une valeur globale de 9,3 milliards de dollars. Finalement, seules 293 offres d’investisseurs répartis à travers le monde ont été retenues. Le Pricing a démarré à 6,50 % alors que la valeur du titre était évaluée par le marché à 7,2 %.

              Sénégal : La 4ème émission d’eurobonds du pays qui mobilise 660 milliards FCFA. © : DR

Les investisseurs ont été rassurés quant aux performances économiques du Sénégal, notamment sa forte croissance, sa politique budgétaire prudente et sa maîtrise de l’endettement. Le pays réalise une bonne performance sur le marché financier international, dans un contexte incertain pour les émissions souveraines du continent africain.

4ème émission d’eurobonds après 2009

C’est la 4ème émission d’eurobonds pour la République du Sénégal après 2009, 2011 et 2014. Celle-ci a été réalisée au taux favorable de 6,25 % alors que l’opération conclue en 2011 l’avait été à un taux de 8,75 %. Cette émission est intervenue après plusieurs séries de rencontres, conduite par une forte délégation sénégalaise à sa tête, le ministre de l’Économie, des Finances et du Plan, Amadou Ba avec des investisseurs sur les marchés internationaux, notamment aux États-Unis, en Allemagne, en Angleterre et en France. Le 13 avril 2017, l’agence de notation Moody’s avait rehaussé la notation du crédit souverain du Sénégal de B1 positif à Ba3 avec une perspective stable.

Lire aussi : SÉNÉGAL : Moody’s rehausse la note du pays de B1 positif à Ba3

Rappelons qu’avec une population de 15 millions d’habitants et un PIB de 14,6 MUSD, le Sénégal est la deuxième économie en Afrique de l’Ouest francophone derrière la Côte d’Ivoire. Le pays a connu de 2008 à 2013 un rythme de croissance annuelle moyen de 2,5 % et 2014 a marqué une rupture dans la trajectoire de croissance avec 4,3 %, qui s’est confirmée en 2015 et en 2016 avec des taux respectivement de 6,5 % et de 6,6 %.
Confortant son image de pays jouissant d’une bonne stabilité politique en Afrique subsaharienne, le Sénégal maintient une attractivité auprès de la communauté internationale. Sur le plan budgétaire, l’année 2016 a été caractérisée par la poursuite des efforts de consolidation des recettes orientée vers un meilleur recouvrement des services fiscaux. En 2016, les recettes fiscales ont atteint 1779 Mds FCFA, en hausse de 11,4 % par rapport à l’année précédente et le déficit public a été réduit à 4,2 % après 4,8 % en 2015.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.