Search
mardi 25 juillet 2017
  • :
  • :
Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

SENEGAL : Des épreuves du Baccalauréat reprogrammées après des fuites sur internet

Au Sénégal, des postulants au Baccalauréat 2017 devraient reprendre la composition de certains sujets suite à une fuite des corrigés sur internet avant même la date de l’examen. Une situation que le ministère de l’enseignement supérieur qualifie d’inadmissible. 

L’examen du Baccalauréat a tout simplement été suspendu après la découverte de la fuite des corrigés des épreuves de Français et d’Histoire-Géographie, sur internet. L’impatience des lycéens de voir comment se déroulera la suite des choses, les a poussé à exprimer leur colère. Les jeunes gens voulaient des réponses concernant la reprise ou non de certaines épreuves de l’examen de Baccalauréat. En réponse aux protestations, le ministère de l’enseignement supérieur a affirmé n’avoir aucun doute quant aux fuites qui ont eu lieu avant le début des épreuves : 

«  Nous avons la responsabilité d’organiser des examens exempts de suspicion, de délivrer des titres et diplômes incontestables et en définitive de donner à nos enfants les mêmes chances de réussite », ajoute Babou Diakham, le Directeur de l’office national de Baccalauréat.

baccalaureat- Crédit Photo : DR

                                           Image utilisée à titre d’illustration / © DR 

Les épreuves de Français et d’Histoire-Géographie pour la série littéraire, ont donc été reprogrammées au 10 juillet prochain. Celles de Mathématiques, ont été maintenues malgré la polémique que cette situation a suscitée.

Lire aussi : CÔTE D’IVOIRE : 242.910 postulants au Baccalauréat session 2017

Dans les rangs des syndicats, l’on réitère la nécessité d’annuler la composition  de toutes les épreuves. Ils expliquent que ce choix est poussé par l’envie de voir les élèves réussir. Une réussite qui doit être sans équivoque et faire preuve de transparence : 

« Quand nous avons nos élèves dans nos classes, nous souhaitons qu’ils réussissent et que leur réussite soit éclatante et avec toute la crédibilité du diplôme qu’est le baccalauréat », renchérit le secrétaire général du syndicat autonome des enseignants du moyen secondaire.

Une enquête judiciaire est actuellement en cours afin d’appréhender les personnes qui ont été à la base de ces fuites.                                                                                             

 

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.