Search
jeudi 19 octobre 2017
  • :
  • :
Salon Campus CCF

Sénégal : Le budget 2018 sera porté à 3 709,10 milliards FCFA

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Le projet de loi des finances au titre de l’année 2018 adopté par le gouvernement sénégalais est connu. Il est de 3 709,10 milliards FCFA, soit plus de 6,7 milliards $, contre 3 360 milliards de FCFA pour l’année en cours. Ce budget connait une hausse de 10,4 %.

Le communiqué de presse du Conseil des ministres précise qu’il : « s’agit en réalité d’un budget orienté vers les grandes priorités sociales, qui privilégie les dépenses ayant un impact significatif, direct et immédiat sur le quotidien des Sénégalais, dans l’objectif de l’amélioration continue de leur bien-être ».

                    Sénégal : Le budget 2018 sera porté à 3 709,10 milliards FCFA. © : DR

Les secteurs sociaux sont au cœur des préoccupations du gouvernement de Macky Sall. À juste titre, 1 161 milliards FCFA, soit 42 % du total des dépenses hors dette seront consacrés à ce secteur. Le communiqué mentionne que 40 milliards F CFA vont servir pour les bourses de sécurité familiale. 30 milliards F CFA seront alloués à l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes au cours de l’exercice.

Le gouvernement sénégalais ambitionne d’investir 38 milliards F FCFA dans la formation professionnelle et apprentissage. La somme de 27 milliards de FCFA sera mobilisée pour les subventions aux intrants agricoles, 15 milliards pour le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC) et 14,5 milliards pour les domaines agricoles communautaires.

Lire aussi : Sénégal : 10 milliards FCFA pour accélérer la fourniture d’électricité au sein de 150 villages

Toutefois, la loi des finances 2018 a pris en compte le secteur des investissements publics qui demeure une priorité tel que stipulé dans le Plan Sénégal Émergent (PSE), dans les domaines de l’agriculture, les infrastructures et l’énergie.

Notons que la consolidation de ce budget sera effective par le biais d’une augmentation significative des recettes, reflétant la bonne dynamique de l’économie sénégalaise qui bénéficie des éloges du FMI au vu de ses performances récentes. Toutefois, la loi des finances 2018 se veut prudente face au niveau d’endettement, à l’efficacité et à la rationalisation des dépenses publiques. Le gouvernement veut maitriser la courbe de son endettement, seule note sombre des dernières évaluations du Fonds.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.