Search
dimanche 20 août 2017
  • :
  • :
Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Sénégal/Secteur minier : 400 milliards FCFA perdus en 8 ans

Le ministre sénégalais de l’Industrie et des Mines, Aly Ngouille Ndiaye, a affirmé que le pays a perdu plus 400 milliards FCFA dans le secteur minier, en termes d’exonération fiscale et douanière durant la période de 2005 à 2012. Cette déclaration a été faite pendant la 5e édition de l’Université de la Convergence des jeunesses républicaines (COJER).

Des discussions avaient été initiées depuis 2012 avec tous les acteurs de ce secteur afin d’identifier le manque à gagner, et ce en fonction du nouveau code minier approuvé en fin octobre 2016. Les redevances minières s’élevaient à 2 300 milliards FCFA lorsque le Président Macky Sall accédait au pouvoir en 2012. En 2016, la redevance s’établit à 15 milliards FCFA.

Le ministre sénégalais de l’Industrie et des Mines, Aly Ngouille Ndiaye © : DR

                   Le ministre sénégalais de l’Industrie et des Mines, Aly Ngouille Ndiaye © : DR

Lors de son intervention, le ministre a tenu à préciser que les Industries chimiques du Sénégal (ICS) qui étaient en charge de l’exploration du phosphate en 2012 avaient rendu le tablier. Un repreneur a investi 225 millions de dollars en 2014. En 2016, l’industrie du phosphate a repris ses activités grâce aux efforts consentis par cet opérateur, a ajouté Aly Ngouille Ndiaye.

Le gouvernement sénégalais ambitionne en 2017, d’avoir au moins, 3 millions de tonnes de phosphates. Nous dépasserons ce chiffre a dit Aly Ngouille Ndiaye qui attend l’ouverture d’au moins quatre nouvelles sociétés d’exploitation de phosphates.

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.