fbpx

Société : « 50 000 ménages bénéficieront de 36 000 Fcfa d’allocation familiale jusqu’en 2023 » Mariatou Koné

Lundi 11 mars dernier, la ministre de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la pauvreté, Mariatou Koné a annoncé le prorogation du projet dénommé « filets sociaux productifs » jusqu’en 2023.

Vu le prolongement du projet, la ministre Mariatou Touré a expliqué que des mesures idoines ont été prises afin d’assurer les allocations familiales jusqu’en 2020. « Compte tenu du prolongement de ce projet, le paiement des allocations trimestrielles de 36.000 F CFA prévu, se poursuivrons jusqu’en octobre 2020 avec la collaboration de la Banque mondiale qui sera étendu jusqu’en 2023 », a-t-elle indiqué.

           2023 nouvelle année choisi pour le projet « filets sociaux productifs »/ ©   DR

Poursuivant, la ministre a indiqué qu’ « en plus de cette initiative destinée à lutter contre la pauvreté en milieu rural, elle vise à présent à une couverture nationale avec la prise en compte de tous les ménages « pro-pauvres » de Côte d’Ivoire ».

Notons que ce sont 50.000 ménages, répartis dans 16 régions de la Côte d’Ivoire qui bénéficient de ce projet. Avant le supplément de 15.000 ménages enregistré en 2019, cinq milliards de F CFA qui avaient été alloués à 35.000 ménages, selon le ministère de la solidarité, de la cohésion sociale et de la solidarité.

Rappelons que ce projet a été initié depuis 2015 par le gouvernement pour lutter contre la pauvreté des populations. D’où le programme social du gouvernement vise entre autre à l’amélioration des conditions de vie des populations, avec une réduction significative du taux de pauvreté qui est de 46% selon la Banque mondiale.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *