Search
vendredi 14 décembre 2018
  • :
  • :

La Solibra double son bénéfice net à 22 milliards FCFA

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Les feux sont au vert pour la société de limonaderies et brasseries d’Afrique, Solibra. Unique brasseur de Côte d’Ivoire, cette société confirme sa bonne santé. Elle a atteint un bénéfice net de 22, 62 milliards FCFA en 2015. En attendant l’installation de son concurrent, Brassivoire, qui devrait ouvrir son usine début 2017, Solibra règne en maître absolu sur un secteur dont elle a le secret.

L'usine de Solibra à Abidjan

                                                                   L’usine de Solibra à Abidjan

La filiale du français Castel a en effet presque doublé sa marge bénéficiaire nette à 22,62 milliards FCFA fin 2015, contre 11,5 milliards en 2014, soit un bond de 96,7 % en un an. Un résultat en phase avec les performances enregistrées depuis début 2015 : au premier semestre, le bénéfice net enregistrait une hausse de 82 %.

Ainsi, 2015 a marqué un net regain d’activité de la société qui a racheté, en avril dernier, son unique concurrent, Les Brasseries ivoiriennes (LBI), qui a jeté le tablier après un peu plus d’un an d’activité, perpétuant ainsi un peu plus de deux décennies de monopole (après un premier rachat avec Bracodi en 1994).

L’arrivée de Brassivoire, une coentreprise du français CFAO et du néerlandais Heineken, début 2017, devrait certainement changer la donne. Mais Solibra garde l’avantage d’un ancrage historique en plus d’une grande diversification de son offre allant de la bière à l’eau minérale, en passant par les limonades, les jus de fruits et les boissons énergisantes.

L’appellation SOLIBRA (Société de Limonaderies et Brasseries d’Afrique) date de janvier 1960. C’était au départ une petite entreprise familiale dénommée SOCIGLACE, créée en 1955 par Louis DAILLAND.

SOCIGLACE va s’associer à un groupe de brasseurs belges, ARTOIS, pour donner SOLIBRA en 1960. Le 1er avril 1994, la société SOLIBRA fusionne avec l’autre grande brasserie ivoirienne, BRACODI, suite au rachat de la majorité des actions de la société SOLIBRA par le groupe français BGI (Brasseries et glacières Internationales).

La société BRACODI, 1re brasserie de Côte d’Ivoire, a été créée, quant à elle, en 1949 et appartenait déjà au groupe BGI. La nouvelle entité, propriété du groupe BGI, conserva l’appellation SOLIBRA sous laquelle elle est connue à ce jour.

La Solibra, qui a un capital de 4 110 000 000 FCFA, au 31 décembre 2004, est cotée à la bourse régionale des valeurs mobilières d’Abidjan (BRVM) où elle obtint le 3e prix Palmes BRVM de l’édition 2006.




One thought on “La Solibra double son bénéfice net à 22 milliards FCFA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *