Search
jeudi 23 novembre 2017
  • :
  • :
Tecno Phantom 8

Sommet de l’Union africaine : Un accord de principe adopté pour régler l’auto financement de l’Union

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Le 29e sommet de l’Union africaine qui s’est tenue dans la capitale Éthiopienne, Addis-Abeba, s’est résolument doté d’un outil pour régler la question de l’auto financement de l’Union. Cette décision a été entérinée le mardi 4 juillet par l’ensemble des chefs d’État.

La question de l’auto financement était le thème central attendu lors de ce sommet. En effet, un an auparavant, les chefs d’État africains avaient adopté le protocole d’accord lié à la taxation de 0,2 % sur toutes les importations des produits non africains. Des importations qui rapportent 73 % du budget de l’Union africaine. Une résolution a donc été prise par plus de 10 chefs d’État que composent les 55 États de l’UA. Ces chefs d’État seraient donc prêts à appliquer cette politique de taxation dans leur pays respectif.

         Sommet de l’Union africaine : Un accord de principe adopté pour régler l’auto financement de l’Union. © : DR

Pour y parvenir, un véritable comité ad-hoc a vu le jour. Des pays comme l’Afrique du Sud, l’Angola et l’Égypte sont réfractaires quant à cette nouvelle taxation. D’ailleurs, dix (10) ministres africains chargés des Finances piloteront le pôle chargé de mettre en place des textes pour réglementer ce nouveau dispositif. Initié par le président rwandais, Paul Kagamé, l’ensemble des pays de l’Union adhère complètement à cette idée.

La Côte d’Ivoire semble bien être lancée sur cette voie dans la mesure où, elle a décidé de choisir l’option de prélever 0,2 % des taxes destinées à l’Union africaine sur une taxe de l’Union économique Ouest-africaine (UEMOA). Cette taxe permet au gouvernement ivoirien d’avoir un chiffre de 5 et 9 milliards FCFA au profit de l’UEMOA. Désormais, un cinquième de cette taxe viendra de l’UA. Une décision prise le 1er juillet par le gouvernement de Côte d’Ivoire.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Le gouvernement adopte une taxe d’importation au profit de l’Union africaine

Toutefois, l’applicabilité de cette mesure fera perdre plus de 1 à 1,8 milliard FCFA à l’UEMOA. Il appartient à l’ensemble des chefs d’État de l’UEMOA et de l’UA de suivre l’exemple ivoirien.
Blamoo 2



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.