Search
dimanche 9 décembre 2018
  • :
  • :

TELECOM : Le régulateur mettra en place une plateforme de contrôle des revenus des opérateurs

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Le choix d’une société qui se chargera du contrôle des revenus télécoms des opérateurs au Bénin crée la polémique depuis quelques jours. Il s’agit de la société Telsig, qui selon les autorités, est à même de mener à bien cette mission.

Telecom-Regionale.info

                                                           Image utilisé à titre d’illustration

Le Ministère de la Communication et des TIC du Bénin a annoncé sa volonté d’avoir un regard plus clair sur les revenus télécoms des opérateurs qui exercent dans ce domaine. Seulement, c’est le choix de la société qui aura à charge la mise en place d’une « plateforme de contrôle des revenus des opérateurs GSM et la lutte contre la fraude » qui fait s’élever plusieurs voix à travers le pays. Afin d’apporter la lumière, ledit ministère a tenu à apporter des détails sur ce dossier. Ainsi, il ressort que cette mesure permettra d’une part de protéger les intérêts de l’Etat en s’assurant de l’effectivité des flux déclarés par les opérateurs télécoms, mais aussi de protéger ceux-ci en luttant plus efficacement contre les nombres fraudes constatés sur leurs réseaux.

Pour ce qui est du choix de la société Telsig, il a été expliqué qu’elle apportera une assistance à l’ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Electrique et de la Poste). Le choix s’est porté sur cette entreprise dans la mesure où c’est elle qui présentaient les meilleures solutions financières et techniques en la matière.

Il faut aussi noter que « 60% sur l’ensemble des recettes supplémentaires que ce contrôle permettra de générer seront reversés dans les caisses de l’État ». Ces informations viennent démentir l’annonce qui avait faite sur un contrat de 16 milliards FCFA sur 5 ans, par certains organes de presse, soutient le journal L’Evenement Precis.
.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *