Search
lundi 11 décembre 2017
  • :
  • :

Une toile pour sauver l’enfant : Des ouvrages gratuits pour 3 500 000 enfants

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Les 19, 20, 21 octobre 2017, se tient à Abidjan la première édition de « Une Toile pour Sauver l’enfant ». 50 peintres ivoiriens de renommée (inter)nationale y mettront leur talent, au service des enfants.

UNE CAUSE SOCIALE. Réunir, en un même site, 100 œuvres inédites de 50 artistes peintres afin de mobiliser des fonds au profit des droits des enfants, voici la substance de cette initiative. Les 100 créations artistiques seront exposées au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire (pendant la durée de l’évènement) puis mises en vente. Les fruits de la vente serviront alors à la réalisation d’un manuel, illustré et distribué – gratuitement – aux enfants sur l’ensemble du territoire Ivoirien.

La thématique retenue cette année pour cette première édition « Une Toile pour Sauver l’enfant » est le lavage des mains. Plus de 3,5 millions d’enfants de l’école primaire (du CP1 au CM2) devraient recevoir un manuel relatant, de façon ludique, simple et adapté, l’utilité de se laver régulièrement les mains ainsi qu’un rappel des règles élémentaires d’hygiène et de prévention. Le manuel comprendra aussi une section rappelant les droits légaux de tous les enfants de notre pays.

LE MÉCÉNAT. Acheter une toile sera donc l’occasion de s’impliquer autrement et différemment, dans le bien-être des enfants de Côte d’Ivoire.

Le site officiel de l’évènement présentant les œuvres et les 50 artistes sera présenté lors d’une conférence de presse.

Ce projet est initié par la Fondation « TOUS POUR LES ENFANTS » dont le Président est monsieur Olivier PÉPÉ. Il est appuyé par la galerie HOUKAMI et soutenu par l’UNESCO (bureau d’Abidjan).

Les philanthropes, les mécènes et les amoureux d’art ainsi que les personnes qui œuvrent (au quotidien) pour le bien-être des enfants sont attendus. Ils peuvent déjà visiter quelques œuvres, sur : www.unetoilepoursauverlenfant.org




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.