Search
dimanche 24 septembre 2017
  • :
  • :
Banner Tecno – 30 jours
Archibat 2017

Une attaque attribuée à Boko Haram fait 4 morts dans le nord du Cameroun

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Quatre personnes ont été tuées dans la nuit de mardi à mercredi dans l’extrême nord du Cameroun, dans la localité de Gambarou. L’attaque est attribuée à la secte islamique Boko Haram, selon un communiqué transmis par une source sécuritaire, à APA.

Selon des sources sécuritaires, l’attaque qui s’est déroulée dans la nuit de mardi à mercredi a occasionné l’incendie d’une soixantaine de cases, ainsi que d’un camion en termes de pertes matériels. Aussi, ce sont 4 personnes qui ont été tuées lors de cette attaque nocturne. C’est donc après leur forfait que les agresseurs se sont repliés du côté de la frontière avec le Nigeria.

Securité-Cameroun-regionale.info

                                                             Image utilisée à titre d’illustration / © DR 

Déjà la semaine dernière, 4 éléments de Boko Haram avaient été tués tandis qu’un autre se faisait interpeller, lors d’une opération de ratissage menée par le Bataillon d’Intervention Rapide (BIR), une unité d’élite qui bien que rattachée au ministère de la défense du Cameroun, bénéficie d’un budget financé par la Société nationale des hydrocarbures (SNH). Selon plusieurs observateurs, les actions de cette forces ont permis de réduire considérablement l’influence du groupe terroriste. 

Lire aussi  : 3 chefs de Boko Haram « se rendent » à l’armée nigériane

Depuis, plusieurs moins Boko Haram présentait des signes régression surtout du fait du silence affiché de son leader Abubakar Shekau. De plus, des informations largement reprises par la presse font état d’un possible conflit de leadership au sommet de l’organisation terroriste.  Pour mettre fin à ces allégations, Abubakar Shekau, l’homme qui s’est présenté depuis 2009 comme le chef de cette organisation, s’est exprimé à travers une vidéo pour réitérer sa volonté d’intensifier les attaques dans les prochains jours : 

« Moi, Abubakar Ash-Shakawy (Shekau), leader de Jama’atu Ahlissunnah Lidda’awati Wal Jihad (nom de Boko Haram depuis son allégeance à l’Etat islamique en mars 2015), fais du combat contre le Nigeria et contre le monde entier une responsabilité personnelle ». 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.