Search
mercredi 12 décembre 2018
  • :
  • :

Voix sur IP : Selon Marck Zuckerberg, les opérateurs Télécom doivent revoir leurs modèles économiques

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Lors du « Mobile World Congress » de Barcelone (WCB), qui se tient du 22 au 25 février 2016, Marck Zuckerberg, le patron de Facebook, a profité de cette occasion qui réunit les acteurs du mobile du monde entier, pour tenter de faire baisser les tensions avec les entreprises de télécommunications.

Bras de fer entre Opérateurs de télécommunications et Messagerie de VOIP

Depuis quelques années, Facebook est regardé d’un mauvais œil par les entreprises de télécommunications. La raison de ce désaveu vient du fait que le réseau social le plus utilisé au monde s’est lancé dans le secteur des applications de Voix sur IP (Internet Protocol). En rachetant WhatsApp en févier 2014 (pour la bagatelle de 22 milliards de dollars), Facebook, tout comme Viber et Skype se positionne sur un marché longtemps détenu par les entreprises de télécommunications. Selon ceux-ci, les sociétés de Messagerie qui utilisent la voix sur IP leur font de la concurrence déloyale.

Messagerie-Voip-Regionale.info

                                                                   Applications et messageries de Voix sur IP

Dans plusieurs pays, la grogne monte. Au Maroc et en Égypte par exemple, les opérateurs ont bloqué tout accès à ces applications, tandis que du côté de l’Afrique du Sud, la question demeure sur la table de l’Assemblée Nationale. En effet, selon un rapport du cabinet spécialisé, Xalam Analytics, les opérateurs font face à la baisse de leurs chiffres d’affaires : « dans la plupart des cas, nous constatons une perte de chiffre d’affaires allant de 10 à 30 % dans la voix à l’international, et de 10 à 20 % pour les SMS » soutient Guy Zibi, directeur général dudit cabinet.
Selon Marck Zuckerberg, cette situation était à prévoir, car « il pourrait y avoir des tensions dans toute relation ». Cependant, contrairement au manque à gagner soulevé par les opérateurs, le jeune patron voit plutôt une opportunité pour ces derniers.


Lire aussiOrange atteint 110 millions d’abonnés en Afrique et au Moyen Orient


Un modèle économique à revoir, selon Facebook

Les applications de messagerie instantanée ont en commun de faire croître la durée d’utilisation d’internet. De ce fait, les forfaits internet proposés par les opérateurs de télécommunications se vendent mieux. En s’améliorant sans cesse, les messageries instantanées donnent la possibilité à leurs utilisateurs d’échanger des medias diversifiés : texte, photo, sons, flux vidéo … ce qui exige davantage de données pour la transmission. Selon Marck Zuckerberg, ces entreprises devraient adapter leurs modèles économiques afin de pouvoir tirer profit de la transmission de données. Et selon lui, plusieurs opérateurs ont déjà réussi à le faire.

Du coté des opérateurs, comme le soulignait Mteto Nyati, le patron de MTN South Africa en octobre 2015, les services de messagerie et de voix sur IP se taillent la part belle sur des marchés ou ils n’effectuent aucun investissement : « Ces acteurs dégagent des bénéfices énormes ! Mais combien ont-ils investi en Afrique du Sud ? Zéro ! ».




3 thoughts on “Voix sur IP : Selon Marck Zuckerberg, les opérateurs Télécom doivent revoir leurs modèles économiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *