Search
samedi 24 février 2018
  • :
  • :

Au moins 10 personnes ont été tuées dans une attaque attribuée à Boko Haram

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Au moins dix personnes ont été tuées dans un attentat suicide dans l’Extrême-Nord du Cameroun, le mercredi 29 juin. Selon des sources locales, la plupart des victimes sont des membres de comité de vigilance qui s’opposent aux actions de l’Etat Islamique en Afrique de l’Ouest, ex-Boko Haram.

Cet attentat vient mettre fin à la période d’accalmie qu’a connue la région située à la frontière entre le Cameroun et le Nigeria. C’est dans la nuit du mercredi à jeudi qu’un homme a fait exploser sa charge après avoir pénétré dans une salle ou plusieurs membres de comité de vigilance s’étaient réunis. C’est du moins l’information délivrée par une source sécuritaire :

« Ils étaient rassemblés dans une salle vidéo lorsqu’un kamikaze s’est infiltré et a actionné sa charge explosive [ ] Sur le coup, sept personnes sont mortes, dont le kamikaze. Quatre blessés ont ensuite succombé »

cameroun-sodats-regionale.info

                                                        Image utilisée à titre d’illustration / CRÉDIT : DR

Lire aussi : L’armée nigériane annonce la libération de 5000 otages de Boko-Haram

Depuis plusieurs semaines, Boko Haram, a subi de nombreuses attaques des armées de la région, à savoir, le Nigeria et le Cameroun. Ces assauts avaient réduit le nombre d’attaques du groupe islamique. Au regard de cette nouvelle attaque, il faut craindre que le groupe ne soit en train de se réorganiser.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *