270 milliards pour résoudre les problèmes d’eau potable en Côte d’Ivoire

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Mardi, le ministre des infrastructures économiques, Amedé Kouakou, a tenu une séance de travail avec la Direction Générale de la Société de distribution d’eau Côte d’Ivoire (SODECI).

Au cours de cette séance de travail, Amédé Kouakou a annoncé un investissement global de 270 milliards FCFA dans toutes les grandes villes du pays, en vue de régler les problèmes de déficit en eau potable.

Amédé Kouakou annonce un investissement de 270 milliards FCFA_Regionale.info

                                   Amédé Kouakou annonce un investissement de 270 milliards FCFA ©DR

La Côte d’Ivoire est confrontée à des problèmes techniques et organisationnels dans le cadre du traitement, de la distribution et de l’utilisation de l’eau potable, causant des désagréments à la population.

Les causes de ces problèmes se trouvent au niveau de la distribution et du stockage en eau, s’expliquant par le vieillissement des canaux de distribution, du nombre élevé de fuites sur le réseau et aussi de la fraude dans les quartiers.

C’est pour pallier à cela que l’État ivoirien a entamé des projets qui nécessitent un investissement d’un peu plus de 270 milliards de FCFA, afin de permettre à toute la population ivoirienne d’avoir accès a l’eau potable.

«Il y a beaucoup de projets qui sont programmés, notamment dans les grandes villes de Côte d’Ivoire. Ces projets sont en cours pour un coût de plus de 270 milliards FCFA. Nous sommes en train de travailler sur tous ces projets», a annoncé le ministre.

L’objectif est de porter, d’ici  2020, la couverture en eau potable à 82,5% en moyenne dans le pays, avec un niveau de 60% pour les zones rurales et 85% pour le milieu urbain. Ce projet vise à mettre un terme définitif aux pénuries d’eau que connaît la Côte d’Ivoire.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *