fbpx

3 mois de prison pour un fidèle qui tente de voler les offrandes de l’église

Samedi 06

Kouadio Luc, un jeune homme avoisinant la trentaine d’âge, a été appréhendé par la police le dimanche 31 Mars 2019 dans une église dans la commune de Yopougon. Son tort, il a tenté de voler les offrandes. Mais, il est aperçu par un fidèle de l’église qui fait appel à la police. Une fois sur les lieux, il est embarqué immédiatement au poste.

Le jugement de Kouadio Luc a eu lieu le mercredi 10 avril 2019 dernier au Tribunal de 1ere instance de  Yopougon. La salle était pleine car personne ne voulait manquer ce jugement hors du commun.

Au cours de l’audience, Kouadio Luc qui était face au juge, a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Cela a choqué plus d’un dans la salle.

Voici donc le compte rendu de l’audience.

Le président du jury : Vous avez essayé de voler l’argent de la quête dans une église de Yopougon le demande 31 mars 2019. Trouvez-vous normal d’aller voler l’argent de Dieu ?

Kouadio Luc : Non, Monsieur le président.       

Le président du jury : Reconnaissez-vous les faits qui vous sont reprochés ?

Kouadio Luc : Je n’ai pas volé.

Le président du jury : Que dites-vous ?  

Kouadio Luc : Je reconnais les faits, je ne sais pas ce qui m’a poussé à commettre un tel acte. Je demande pardon à la cour. Ainsi qu’aux assistants, je jure que je ne vais plus jamais recommencer ce genre de choses. 

Apres l’interrogatoire du président du jury, le procureur de la république à son tour intervient en ces termes.   

Le procureur de la république : Le prévenu a poussé le bouchon trop loin jusqu’à aller voler où ? À l’église, quoi ? L’argent que les fidèles donnent pour pouvoir venir en aide à la maison de Dieu. Vous n’avez pas peur de Dieu. Vous serez condamner à 3 mois d’emprisonnement et avec une amende  de 100.000 F FCFA.

En définitive, le quidam écope d’une condamnation allant de 3 mois d’emprisonnement avec une amende de 100.000  F CFA , selon le verdict du président du jury.

Advertise – Regionale.info



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *