fbpx

ABOBO : Le commissaire du 34 ème arrondissement fait des précisions après la découverte de 105 corps

Samedi 06

Un charnier comportant 105 corps a été découvert au cimetière municipal d’Abobo, le dimanche 14 avril 2019. L’affaire avait commencé à faire grand bruit mais les autorités policières de ladite commune sont montées au créneau afin de faire la lumière sur cette découverte. 

Visiblement, après la crise postélectorale de 2010, avec son cortège de morts, de séquestrations et de charniers, les populations de la commune d’Abobo sont plus que jamais sur leur garde.

                                                                     Image d’illustration  / ©  DR 

Le dimanche dernier, une fausse commune de 105 corps a été découverte dans le cimetière municipal de la commune dirigée par le ministre de la défense, Hamed Bakayoko. Ignorant l’origine de ce charnier, certaines personnes avaient déclaré que cet acte est une action criminelle.

Après des enquêtes minutieuses, le commissaire du 34ème arrondissement a indiqué qu’« il s’agit plutôt d’une opération d’ensevelissement de 105 corps d’indigents ramassés par Ivosep et abandonnés depuis plusieurs mois ». Poursuivant, l’officier supérieur a indiqué que « cette opération est conjointement menée par Ivosep et le district d’Abidjan, avec tous les documents y afférents, après aussi l’autorisation du Procureur de la République et du ministère de l’Environnement ».

Notons que la commune d’Abobo (Est d’Abidjan) a été le théâtre de plusieurs affrontements entre les forces nouvelles et les forces de défense et sécurité, lors de la crise postélectorale de 2010 qui a causé la mort de plus 3000 personnes.

Advertise – Regionale.info



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *