Affaire « pays de merde » : Donald Trump reconnait avoir tenu des propos « durs » mais « pas racistes »

Les propos de Donald Trump ont suscité une vague d’indignation dans plusieurs pays. Accusé d’avoir traité de « pays de merde », les pays africains ainsi que Haiti et Salvador, le locataire du bureau ovale a nié être raciste.

Donald Trump n’est pas raciste. Il est même l’une des personnes les moins racistes qui soient. Le dimanche 14 janvier, lors d’un dîner avec le chef de la majorité de la Chambre des représentants, à la question d’un journaliste qui est revenu ses propos, le milliardaire a tenté de redorer son blason. Pour lui, il est loin d’être raciste :

« Je ne suis pas raciste. Je suis la personne la moins raciste que vous ayez jamais interviewée, je peux vous le dire ».

Donald Trump reconnait cependant que ces propos étaient « durs » mais il affirme n’avoir « jamais dit de mal des Haïtiens ». Selon le Washington Post, s’exprimant sur l’immigration vendredi dernier, Donal Trump aurait tenu ces propos : « Pourquoi est-ce que toutes ces personnes issues de pays de merde viennent ici ? ». Une forme de mépris qui a été très mal prise dans les pays auxquels il faisait allusion (pays africains, Haiti, Salvador).

Donal Trump est connu pour ses sorties très controversées et pour le moins nécessaires notamment sur twitter. D’ailleurs, une pétition mise en ligne a récolté 60 000 signatures de thérapeutes préconisant de le destituer d’urgence, au regard de son état psychique. Pour ceux-ci, Trump est un « narcissisme malfaisant » et le voir à la tête de la première puissante mondiale est un risque à ne pas prendre à la légère, comme le souligne le spécialiste Peter Fraenkel :

« Sa façon inhumaine de traiter les gens est le signe d’une maladie mentale [ ] Ce n’est pas drôle du tout, c’est mortellement sérieux. Chaque jour qui passe est un jour de risque élevé pour le pays, et la sécurité du monde ».

Lire aussi : « COVFEFE » : La bourde très virale de Donald Trump sur Twitter

Une pensée sur “Affaire « pays de merde » : Donald Trump reconnait avoir tenu des propos « durs » mais « pas racistes »”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *