Search
vendredi 23 février 2018
  • :
  • :
Camon CM Full Ecran
DOOGEE

Affi N’guessan : « M. Sangaré a conduit Gbagbo à la CPI »

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Le Président du Front Populaire Ivoirien (FPI), Affi N’guessan,  n’est pas allé de main morte pour accuser Aboudramane Sangaré comme étant « le principal problème ». Affi N’guessan s’est exprimé ainsi, ce dimanche 14 avril 2016, devant des chefs traditionnels Bété et certains militants.

Deux tendances se degagent au FPI

« M. Sangaré a conduit Gbagbo à la CPI. Il est notre principal problème, il l’y est pour 50 % au moins » a soutenu Affi N’guessan. Pour le Président du FPI, Aboudramane Sangaré a tenu « prisonnier Gbagbo dans le bunker » ou il était avec son épouse, Simone Gbagbo et plusieurs de ses proches.

Selon celui qui est en passe de devenir le chef de l’opposition, après la crise post électorale, certains cadres du parti voulaient le voir rester en prison pour dit- il « diriger le FPI et assouvir leurs desseins ». La crise donc au sein du parti de Laurent Gbagbo, découlerait, en l’en croire, de sa libération d’une part, et d’autre part du fait qu’il ne soit pas proche du groupe ethnique que Laurent Gbagbo.

 Le FPI n’est pas le parti d’une ethnie, c’est le parti des valeurs (…) c’est la transition politique dans la démocratie .

L’ex premier ministre qui entend privilégier la voie diplomatique, soutient que certains  refusent de reconnaître que son parti”a perdu le pouvoir .

Je ne veux pas m’engager dans une politique qui va déstabiliser le pays ou rendre la Côte d’Ivoire ingouvernable. Le FPI est condamné à négocier avec ceux qui ont les clés de la CPI pour libérer le président Gbagbo (…) C’est diplomatiquement qu’on peut aider Gbagbo, ce n’est pas en bandant les muscles  a – t-il affirmé.



Web redacteur ; Journaliste Radio


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *