Affrontements de Bouna : 16 personnes reconnues coupables et condamnées

Les enquêtes diligentées suite aux affrontements inter-communautaires à Bouna commencent à livrer leur secret. Ce lundi 02 mai, le procureur de la République près du tribunal de première instance d’Abengourou, Bernard Kouassi, a annoncé la condamnation de 16 personnes reconnues coupables.

Parmi les condamnés, précise le procureur, 12 le sont pour « trouble à l’ordre public ». Leur délit : avoir bloqué les voies publiques et celles reliant des villages en érigeant des barrières. Quant aux quatre autres, le procureur égraine un chapelet de délit à leur encontre. En effet, ils se sont rendus coupables de « violence sur des agents dans l’exercice de leur fonction, détention illégale d’armes à feu et recel d’objets. »

Affrontement de Bouna - Regionale.info
Affrontement de Bouna – Regionale.info

D’autres condamnations pourront suivre, au dire du procureur, qui informe par ailleurs qu’une trentaine de dossiers sont en cours au cabinet du juge d’instruction et du juge des enfants, concernant plusieurs autres délits.

Lire aussi : Affrontements à Bouna : Les FRCI et l’ONUCI se chargent de la sécurisation de la ville

Lors de sa récente visite à Bouna, le Président de la République a annoncé la poursuite des enquêtes en cours de sorte à situer les responsabilités et « punir les  coupables ». Il a d’ailleurs mis en garde ceux qu’il appelle « les ennemis de la paix, tapis dans l’ombre, et qui saisissent toutes les opportunités pour mettre à mal non seulement la coexistence pacifique entre les communautés, mais aussi l’unité nationale ». Alassane Ouattara a aussi annoncé une série de mesures sécuritaires et sociales. Il s’agit entre autres du « renforcement de la sécurité des biens et des personnes » par les Forces onusiennes et républicaines, du « financement de projets en faveur des jeunes et des femmes de Bouna » et « l’adaptation des pratiques culturales et pastorales aux contextes nouveaux ».

Rappelons que les 24 et 25 mars dernier, la ville de Bouna a été le théâtre d’affrontements inter communautaires nés d’un conflit entre éleveurs et cultivateurs. L’on fait état de 33 morts, 52 blessés et plus de 2500 déplacés.

Une pensée sur “Affrontements de Bouna : 16 personnes reconnues coupables et condamnées”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *