Ansar Dine révendique l’enlèvement de trois humanitaires

C’est le groupe djihadiste malien, Ansar Dine qui détient les trois humanitaires du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) enlevés le samedi 16 avril. Il l’a confirmé ce jeudi 21 avril dans un communiqué .

cicr
 Trois membres du CICR Photo illustation

Nous avons arrêté trois personnes qui travaillent pour la Croix-Rouge. Nous voulons, avant de les libérer, que Barkhane libère Miyatène Ag Mayaris» a déclaré un responsable du groupe, Nourredine Ag Mohamed.

Révendication que le CICR par la voix d’une de sa porte-parole, dit ne pas avoir reçu

Nous n’avons pas reçu de revendication à ce stade. On est en contact avec tous les acteurs présents dans cette zone (…) pour pouvoir obtenir plus d’informations et cela implique les leaders locaux, les autorités, les forces françaises , a soutenu Claire Kaplun interrogée par AFP.

Le lundi 18 avril, le comité avait annoncé avoir « perdu contact depuis le 16 avril avec trois de ses collaborateurs qui étaient en mission à Abéibara », localité située au nord de Kidal. Ces humanitaires « ont été interceptés par quelqu’un qui était à moto et qui leur a demandé de le suivre ». Il était quatre au sein de l’équipe, affirme le CICR, qui poursuit qu’un qui a été libéré. Le CICR n’a toujours pas révélé les indentités ou les nationalités des humanitaires enlevés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *