Côte d’Ivoire : Vers l’utilisation de drones pour la livraison de produits médicaux

En Côte d’Ivoire, la distribution de poches de sang et de médicaments d’urgence pourraient se faire par drones, sur l’étendue du territoire. Un responsable de l’entreprise spécialisée dans ce domaine, Zipline internationale, a été reçu en audience par le ministre de la santé, Dr Aka Aouélé, lundi dernier.

La distribution de produits médicaux par drone a l’avantage de réduire les temps de livraison, et surtout d’atteindre plus facilement les zones enclavées. C’est donc dans l’objectif de faire bénéficier la Côte d’Ivoire de cette solution innovante que Yanlev Galler, responsable de Zipline Afrique, a été reçu en audience lundi dernier :

« Nous sommes la première compagnie au monde de fabrication de drone. Nous sommes aussi spécialisés dans la distribution de produits médicaux par drone. L’objectif est notre implémentation en Côte d’Ivoire afin de contribuer à l’amélioration de la qualité de soins. Zipline internationale est très honorée de cette audience à elle accordée par le Ministre de la Santé », a-t-il expliqué.

                                                   Image utilisée à titre d’illustration / © DR 

Il faut préciser que le Rwanda utilise déjà cette solution de distribution par drones. Le Kenya et le Ghana vont aussi bientôt l’utiliser et la Côte d’Ivoire pourrait les rejoindre.

Capable de voler à des vitesses de 165 km/h, les drones livreurs sont dotés de systèmes de conservation qui protègent les produits à livrer, des intempéries.

Russie 2018 : Diego Maradona se donne en spectacle lors du match Argentine – Nigeria

La dernière journée des phases de poule de la coupe du monde 2018 a été très décisive au sein du groupe D. Si tout s’est joué sur la pelouse du stade de Saint-Pétersbourg, la part des supporters a aussi compté. Et parmi eux, l’un s’est illustré d’une façon particulière, Diego Armando Maradona.

Le match Argentine-Nigeria a été vécu d’une drôle de manière par Diego Maradona. Dans les tribunes, il a été aperçu presqu’en transe à certains moments, au gré des actions qui se déroulaient sur le terrain.

Lorsque Lionel Messi a marqué le premier but de l’Argentine, c’est un Maradona euphorique et un peu fou qui s’est donné en spectacle. Il a même dû être maintenu pour éviter qu’il ne passe par-dessus de la balustrade. L’émotion était au paroxysme, si bien qu’il a dû être évacué dans une salle, à côté, pour être examiné. Il aurait eu, selon un quotidien sportif argentin, un « pic de pression » qui lui a causé « une douleur à la nuque ».

Castellano | Italiano | Inglés Quiero contarles que estoy bien, que no estoy ni estuve internado. En el entretiempo del partido con Nigeria me dolía mucho la nuca y sufrí una descompensación. Me revisó un médico y me recomendó que me fuera a casa antes del segundo tiempo, pero yo quise quedarme porque nos estábamos jugando todo. ¿Cómo me iba a ir? Les mando un beso a todos, perdón por el susto y gracias por el aguante, hay Diego para rato! Voglio solo dirvi che sto bene, che non sono e non sono stato ricoverato. Durante l’intervallo della partita con la Nigeria ho avuto un forte dolore alla nuca e un mancamento. Un medico mi ha visitato e mi ha consigliato di tornare a casa prima del secondo tempo, ma ho deciso di rimanere perché ci stavamo giocando il tutto per tutto. Come sarei potuto andarmene? Un bacio a tutti e grazie per il supporto… Diego ci sarà ancora per un bel po’! I want to tell everyone that I am fine, that I am not, neither was I interned. In the halftime of the game against Nigeria, my neck hurt a lot and I suffered a decompensation. I was checked by a doctor and he recommended me to go home before the second half, but I wanted to stay because we were risking it all. How could I leave? I send a kiss to everyone, thanks for the support!

Une publication partagée par Diego Maradona Oficial (@maradona) le

Une fois remis, il regagne les tribunes. L’égalisation du Nigeria à la 51e minute sur penalty va le plonger dans le désarroi. Là il se prend la tête entre les mains, déçu.

Finir le match sur le score de 1 – 1 signifierait une élimination de l’Argentine. A la 86e minute Marcos Rojo vient anéantir tous les espoirs des nigérians. Il n’en fallait pas plus pour que Diego Maradona explose. Face à la camera, il brandit deux doigts d’honneur avant de lancer une injure : « Putos ».

Après la rencontre, Diego Maradona a fait une publication sur son compte Instagram, pour démentir les informations qui faisaient cas de son hospitalisation.  

Sur les réseaux sociaux, l’attitude de Maradona a suscité de nombreuses réactions. Certains se sont dit indignés, d’autres ont tout simplement tourné cela en dérision.

 

CIV : 1650 forces de l’ordre seront déployés pour dégager les gravats et assister les populations (Gouvernement)

Le Président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, a présidé ce 21 juin 2018, une réunion extraordinaire du Conseil National de Sécurité relative aux inondations survenues dans le pays. Plusieurs décisions ont été prises.

La pluie qui s’est abattue sur la ville d’Abidjan dans la nuit du lundi 18 au mardi 19 juin 2018, a causé d’énormes dégâts. Ainsi, afin de répondre rapidement à la situation qui prévaut, il a été décidé d’engager des forces de défense et de sécurité à des endroits stratégiques de la ville d’Abidjan afin de prêter main forte aux populations.

A l’issu du Conseil National de Sécurité, il a été décidé du « pré-positionnement 24 H sur 24 de forces mixtes de défense et de sécurité, dans chacun des quartiers et sites à risque, pour la sécurisation des domiciles et l’assistance en tout genre » a annoncé le Ministre de l’Intérieur, Isssa Diakité, qui a rendu publique le communiqué final de cette réunion.

                            De nombreuses décisions ont été prises lors de la réunion du Conseil National de Sécurité

Dans les quartiers les plus durement touchés, des tas de gravats et autres immondices déplacés par la furie des eaux, sont encore visibles. Cette situation a emmené, le conseil a annoncé « la mobilisation de 200 camions et 1650 militaires, gendarmes et policiers, pour dégager toutes les rues des gravats et autres déchets charriés par les pluies, et assister les populations pour le nettoyage de leurs domiciles », a poursuivi le ministre.

Une autre mesure a été prise pour le curage des caniveaux avec en priorité, les quartiers à risque. En ce qui concerne les mesures préventives, il sera procédé à la « destruction des constructions réalisées dans les bassins d’orage et sur les ouvrages de drainage et d’assainissement ». Le déguerpissement de toutes les personnes vivant dans les zones à risque a aussi été annoncé.

Lire aussi : Pluies diluviennes en Côte d’Ivoire : Le nombre de morts passe à 19

Pour finir, le gouvernement a annoncé d’une part, le déploiement d’abris avec toutes les commodités pour accueillir les familles, en cas de nécessité, et d’autre part, l’intensification de la sensibilisation par le biais des alertes météo dans les médias et sur les téléphones des populations.

Précisons que les dernières pluies ont occasion la mort de dix-huit personnes à Abidjan, et deux autres à l’intérieur du pays, précisément à Guiberoua et à Tiassalé. De nombreux dégâts matériels ont aussi été enregistrés.

Coupe du monde : Faire porter de faux numéros à ses joueurs, la stratégie de l’entraîneur de la Corée du Sud

Dans une compétition telle que la coupe du monde, chaque victoire vaut son pesant d’or. Le sélectionneur de la Corée du Sud, décidé de mettre toutes les chances du côté de son équipe. Et parfois, cela passe par tromper l’adversaire en inversant les numéros des joueurs.

Shin Tae-yong, sélectionneur de l’équipe de Corée du Sud a expliqué en conférence de presse avoir fait porter à ses joueurs, de « faux numéros » de maillots lors des séances de préparation. L’objectif est de tromper les adversaires que l’équipe croisera lors de la compétition. Si le sélectionneur a fait ce choix, la raison est toute simple : « Il est très difficile pour les Occidentaux de différencier les Asiatiques, c’est la raison pour laquelle nous avons fait cela », a-t-il expliqué.

Shin Tae-yong, sélectionneur de l’équipe de Corée du Sud / © DR

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le sélectionneur sud-coréen a eu le nez creux. Alors qu’ils étaient en Autruche pour leur préparation, ils ont été espionnés par un des scouts suédois du nom de Lasse Jacobsson. Une situation que le sélectionneur suédois, Janne Andersson, a tenté de banaliser en conférence de presse :

« Il a entendu parler d’un entraînement, il n’avait pas compris que c’était une séance fermée au public et comme il n’avait pas compris, il l’a surveillée à distance [ ] Il est très important que nous montrions du respect à tous nos adversaires, en toutes circonstances… Si quelqu’un a pu l’interpréter autrement, nous le regrettons [ ] On a fait une montagne de pas grand-chose ».

Les deux pays sont logés dans la poule F avec l’Allemagne et le Mexique. Et puisque ce groupe ne nous a pas privé de surprise lors de la première rencontre qui s’est achevée par une victoire du Mexique face à l’Allemagne, par 1 but à 0, rien n’est joué d’avance.

La Corée du Sud croisera la Suède – sans sa star Zlatan Ibrahimovic – ce lundi. Ce sera peut-être l’occasion de voir si la stratégie de Shin Tae-yong montre son efficacité.

ATHLETISME : Murielle Ahouré s’impose à la 5è étape de la Diamond League

Murielle Ahouré s’est imposé à la 5è étape de la Diamond League 2018. La championne du monde en titre du 60 m en salle est arrivée première lors de la finale du 100 mètres féminin, à Oslo en Norvège.

Avec un chrono de 10.91, l’ivoirienne a été la première à franchir la ligne d’arrivée. Derrière elle, Murielle Ahouré était suivie par la britannique Dina Asher Smith, avec un temps de 10.92 et Michelle-Lee Ahye de Trinité-et-Tobago, qui est arrivée à la 3è place en 11.06. 

Murielle Ahouré totalise 20 points sur l’épreuve du 100 mètres / © DR 

Murielle Ahouré totalise 20 points sur l’épreuve du 100 mètres, à l’issue de la 5è étape de la Diamond League 2018. Elle occupe la première place du classement, devant Marie-Josée Ta Lou (2è avec 16 points) et la nigériane Blessing Okagbare (3è avec 14 points).

La 6e étape de la Diamond League 2018 est prévue pour le 10 juin, à Stockholm en Suède.

ONU : Le siège de la Banque des technologies pour les pays les moins avancés inauguré en Turquie

Les Nations Unies se sont doté d’un nouvel organe qui aura la charge d’aider les pays les plus avancés (PMA), à se développer en mettant à disposition les avancées technologiques et scientifiques. Le siège de la Banque internationale des technologies (Technology Bank), a été inauguré le lundi 4 juin, à Gebze, en Turquie.

La Banque internationale des technologies aura pour mission de permettre l’utilisation plus efficiente, des solutions scientifiques et technologiques, en faveur des pays les plus pauvres de la planète. Au nombre de 47 dont 33 en Afrique, la banque travaillera aussi à l’intégration de ces pays dans l’économie mondiale fondée sur la connaissance. Amina Mohammed, Vice-Secrétaire générale des Nations Unies, a clairement exprimé l’importance de cet organe onusien, lors de l’inauguration :

« L’inauguration d’aujourd’hui est une étape importante pour aider les PMA à tirer parti des avantages de la science, de la technologie et de l’innovation. Ne laisser personne de côté est la clé du Programme 2030 et cette nouvelle banque des technologies aidera les plus vulnérables à aspirer à un avenir durable et prospère pour les prochaines générations », a-t-il déclaré.

          Le siège de la Banque internationale des technologies a été inauguré le lundi 4 juin, à Gebze, en Turquie / © DR 

Les 20 et 21 novembre derniers, le Conseil des gouverneurs de la Banque des technologies s’était réuni pour réfléchir sur la question du budget de fonctionnement de la banque et élaborer un plan de travail pour l’année 2018. Ainsi, dans un premier temps, les actions consisteront à évaluer les besoins technologiques, de cinq des pays les moins avancés à savoir la Guinée, Haïti, le Soudan, Timor-Leste et l’Ouganda.

Dans douze autres pays, la banque travaillera à faciliter l’accès des scientifiques et des chercheurs aux initiatives scientifiques et technologiques. Ce sont le Bangladesh, Mozambique, le Népal, le Rwanda, le Sénégal, l’Ouganda, la Tanzanie, le Bhoutan, le Burkina Faso, le Liberia, Madagascar, et le Malawi. 

Real Madrid : Zinedine Zidane donne les raisons de sa démission

Zinedine Zidane et le Real Madrid, c’est fini ! Le technicien français a annoncé sa démission ce jeudi, en conférence de presse, pourtant sous contrat jusqu’en 2020.

Zinedine Zidane aura pris tout le monde de court. Alors que la fièvre de la victoire de la dernière ligue des champions continue de faire jubiler les supporters du Real Madrid, Zinedine Zidane a annoncé ce jeudi, lors d’une conférence de presse, qu’il n’entraînerait plus l’équipe de la maison blanche, pour la saison prochaine : « J’ai pris la décision de ne pas continuer l’année prochaine comme entraîneur du Real Madrid », a-t-il annoncé. Une conférence de presse expresse avait été convoquée à Valdebebas (Madrid). Face à la presse, il était accompagné de son président, Florentino Pérez.

                     Zinedine Zidane quitte donc le Real Madrid après 2 ans et demi de bons et loyaux services / © DR 

Sur les raisons de cette décision inattendue, Zidane laisse entendre que pour lui, « c’est l’heure de changer » :  

« J’ai parlé avec lui pour lui [NDLR : Florentino Pérez] expliquer ce que je pensais. C’est le moment pour tous. Pour moi, l’effectif, le groupe. Je sais que c’est bizarre, mais c’est important. Je devais faire ça pour tous. Ce que je pense c’est que cette équipe doit continuer à gagner et a besoin d’un changement. Après trois ans, elle a besoin d’un autre discours, d’une autre méthodologie. C’est pour ça que j’ai pris cette décision. J’aime vraiment ce club mais aussi le président qui m’a donné l’opportunité de venir jouer ici. Je l’en remercierais toute ma vie. Mais aujourd’hui, pour moi, c’est l’heure de changer » a-t-il expliqué à la presse.  

Zinedine Zidane quitte donc le Real Madrid après 2 ans et demi de bons et loyaux services, au cours desquels, il a remporté neufs trophées. Les plus mémorables restent les trois ligues des champions d’affilé. Un exploit jamais réalisé par un sélectionneur. 

Pour autant, il ne faudra pas s’attendre à voir l’ancien numéro 10 français sur le banc d’une équipe. Du moins, pas de sitôt. Il a expliqué qu’il ne cherche pas d’autre club. 

Après l’annonce de sa démission, les hommages continuent de lui être rendus à travers le monde. 

CÔTE D’IVOIRE : D’une capacité de 25 MW, la première centrale solaire sera construite à Korhogo

La première centrale solaire de Côte d’Ivoire sera construite dans la ville de Korhogo. D’une capacité de 25 MW, elle permettra, selon un décret pris par le gouvernement, de réduire la dépendance de la production électrique aux combustibles fossiles.

La première centrale solaire de Côte d’ivoire sera construite à à Binguébougou, dans le département de Korhogo, par la Société Korhogo solaire. A cet effet, un décret « portant approbation de l’Avenant n°10 à la Convention de concession du service public national de production, de transport, de distribution, d’exportation et d’importation de l’énergie électrique conclue entre l’Etat de Côte d’Ivoire et la Compagnie Ivoirienne d’Electricité (CIE), le 25 octobre 1990 » a été pris en conseil des ministre, le mercredi 30 mai.

                                              Image utilisée à titre d’illustration / © DR 

La CIE a eu l’autorisation d’acheter cette énergie qui sera produite par la société Korhogo solaire, et de la distribuer. Selon le ministre Bruno Koné, porte-parole du gouvernement, cette action s’inscrit dans le cadre de « la stratégie de développement du potentiel de l’énergie solaire et de réduction de la dépendance de la production électrique aux combustibles fossiles ». L’objectif est d’arriver à l’équilibre mixte énergétique dans le pays.

Aucune date n’a encore été communiquée quant au démarrage des travaux. Pour le financement aussi, aucun détail n’a été mentionné.

SAN-PEDRO : Il tue son ami, viole sa copine et la laisse pour morte

Djirognépahio, un village situé à 6 km de San Pedro, a vécu un fait macabre dans la nuit de dimanche à lundi dernier. Un jeune homme répondant au nom de Didier, a ôté la vie à son ami, avant de violer la copine de celui-ci.

C’est suite à une dispute que Didier a mis son sombre projet à exécution. En effet, ce dernier convoitait Kéké Anne-Marie, la copine du désormais regretté Sawadogo Gérard, son ami. La jeune fille, âgée de 17 ans, est celle qui a donné l’alerte.

En effet, la jeune élève explique avoir rendu visite à son copain et c’est en retournant chez elle, qu’elle est abordée par Didier. Celui-ci lui fait des avances. Elle refuse. Mais lui ne compte pas s’arrêter là. Il use alors de sa force physique, pour la contraindre à le suivre dans les broussailles. La jeune fille dit être parvenue à le mordre et à s’enfuir jusqu’au domicile de son copain. Une fois là-bas, elle lui raconte ce qu’elle vient de vivre, et surtout le viol auquel elle vient d’échapper.

                 La jeune fille a été transportée au centre de santé de la gendarmerie de San-Pedro / © DR  

Gérard, son copain, va alors demander des comptes à son ami (Didier) qui nie les faits. Une dispute éclate entre eux, et finit en bagarre. Des menaces de mort sont prononcées. Selon le témoignage de la jeune fille, c’est vers minuit que Didier vient mettre ses menaces à exécution : « aux environs de minuit alors que nous dormions, j’ai été réveillée par les cris de mon copain que j’ai découvert en sang, en train d’être achevé à la machette par Didier », explique-t-elle. Sawadogo Gérard est tué sur le coup, avec des membres presque sectionnés.

Anne-Marie sera ensuite violée par le forcené, devant le corps sans vie de son ami. Pour finir sa sale besogne, il lui entaille la joue, le menton, le bras, et lui sectionne un doigt. Il la laisse pour morte et prend la fuite.

La jeune fille a été transportée au centre de santé de la gendarmerie de San-Pedro. Elle se remet de ses blessures, mais il lui faudra encore beaucoup de temps pour se refaire psychologiquement. Quant au nommé Didier, il est activement recherché.

CIV : La FESCI annonce l’interpellation de 21 étudiants et proroge son mot d’ordre de grève pour 24 H

CÔTE D'IVOIRE : La FESCI annonce une grève le 28 mai prochain_Regionale.info

A l’appel de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), une journée de boycott a été observée dans les universités publiques et privées, ainsi que dans des écoles secondaires du pays, le lundi 28 mai 2018. Selon le bureau exécutif national de la FESCI, 21 étudiants ont été interpellés par la police, suite à ces événements.

Dans plusieurs universités et grandes écoles du pays, les cours ont connu une perturbation suite à l’appel lancé par la FESCI. Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, la fédération annonce que « le mot d’ordre a été respecté sur toute l’étendue du territoire ». Mais aussi, que plusieurs étudiants, environ 21 comme le précise le communiqué, ont été interpellés lors de cette journée.

CÔTE D'IVOIRE : La FESCI annonce une grève le 28 mai prochain_Regionale.info
                                Assi Fulgence Assi, Secrétaire Général de la FESCI / © DR  

La FESCI dit avoir initié cette journée de boycott en raison de « promesses non tenues » par le gouvernement. Il s’agit notamment de l’homologation des frais d’inscription dans les écoles privées à 40 000 F CFA pour les orientés de l’État, le remboursement des frais de confection de la carte d’étudiant, la réhabilitation des cités universitaires de Port-Bouët, Williamsville et Abobo, mais aussi la construction de résidences universitaires à Man et Korhogo.

Notons que la journée de boycott initialement prévue pour durer 24 heurs, « est prorogé pour 24 heures renouvelables ». La FESCI précise « qu’aucun cadre de négociation n’est ouvert à ce jour ».