La Banque mondiale apporte un financement de 60,4 millions de dollars pour les enfants vulnérables

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Un financement d’un montant total de 60,4 millions de dollars (environ 32 milliards de francs CFA) a été accordé par la Banque Mondiale en faveur de la Côte d’Ivoire. Ce montant aidera à améliorer la nutrition, le développement cognitif et la scolarisation des enfants vulnérables.

Le financement de la Banque Mondiale est composé d’un crédit de 50 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA) et d’un don de 10,4 millions de dollars du fonds fiduciaire « Power of Nutrition ».

        Le projet viendra corroborer les activités communautaires en faveur de la nutrition et de l’éveil du jeune enfant / © DR  

Ce fonds de financement d’un projet multisectoriel de nutrition et de développement de l’enfant devra permettre d’étendre l’ampleur des activités communautaires en faveur de la petite enfance dans 14 régions administratives du nord et du centre de la Côte d’Ivoire où sévit grandement la malnutrition chronique chez les enfants de moins de cinq ans.

Le directeur des opérations de la Banque mondiale pour la Côte d’Ivoire, Pierre Laporte précise que « l’objectif est d’assurer un état nutritionnel optimal chez les enfants vulnérables et d’améliorer leur bien-être afin qu’ils puissent contribuer à l’âge adulte au développement durable et inclusif de leur pays ».

Le projet viendra de ce fait corroborer les activités communautaires en faveur de la nutrition et de l’éveil du jeune enfant avec le développement d’interventions centrées sur les soins et le développement cognitif, ainsi que sur les pratiques et la diversification alimentaires.

S’inscrivant dans la logique du Plan national multisectoriel de nutrition (2016-2020) adopté par la Côte d’Ivoire, le projet tend à garantir à tout ivoirien un statut nutritionnel accompli, à réduire la prévalence des retards de croissance chez les enfants de moins de cinq ans et à lutter contre la malnutrition sévère.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *