Search
dimanche 17 décembre 2017
  • :
  • :

BURKINA FASO : Le gouvernement débloque 10 milliards de FCFA pour financer les startups

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Le gouvernement burkinabè se dote d’un fond de 10 milliards de francs CFA pour financer des jeunes pousses dans le pays.

Le fonds dénommé Burkina Startup, a pour objectif d’accompagner des startups pendant les cinq prochaines années. Au total, ce sont au moins 500 petites et moyennes entreprises qui bénéficieront de ce Fonds. Le gouvernement espère ainsi booster son écosystème d’innovation. Le projet concernera tous les secteurs d’activité à fort potentiel de croissance.

Le gouvernement burkinabè se dote d’un fond de 10 milliards de francs CFA pour financer de jeunes pousses dans le pays. © : DR

Il s’agit pour les autorités de répondre à la question liée à l’accès au financement des entrepreneurs en Afrique et particulièrement au Burkina Faso. Ce qui sera une première en matière de financement des jeunes entreprises dans ce pays.

Dans un entretien accordé à jeune Afrique, le directeur du Fonds burkinabè de développement économique et social (FBDES), Blaise Parfait Kemdé a affirmé que Seules les startups en cours de création ou celles en activité de moins de cinq ans avec pour objectif de consolider leur croissance bénéficieront de ce financement.

Pour le directeur du FBDES, deux modes de financement seront mis en œuvre pour accompagner les promoteurs de projets. Le premier sera soit une prise de participation qui permettra d’entrer dans le capital des projets sélectionnés avec une part minoritaire ne dépassant pas 10% des parts totales ou soit par le biais de prêts. Les candidats pourront s’inscrire via un site web dédié. Les 100 premiers bénéficiaires seront recrutés après une compétition où chaque promoteur défendra la solidité et la fiabilité de son projet auprès d’experts confirmés.

Créé en 2008, le FBDES, dont le siège est à Ouagadougou, a pour vocation de soutenir la création et le développement d’entreprises, à travers des prêts entre 5 et 100 millions de francs CFA à un taux d’intérêt de 5 % l’an et attribués pour une durée de deux à cinq ans.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.