Search
dimanche 16 décembre 2018
  • :
  • :

Burkina Faso : La justice française demande l’extradition de François Compaoré

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

La justice française a demandé, le mercredi 5 décembre 2018, l’extradition de François Compaoré, vers le Burkina Faso, son pays d’origine. Il est reproché au frère cadet de l’ex-Président Blaise Compaoré, d’être impliqué dans l’assassinat du journaliste Norbert Zongo, en 1998.

La cour d’appel et le parquet général de Paris ont donné leur accord pour l’extradition de François Compaoré, dans son pays d’origine. Selon plusieurs sources concordantes, les avocats de celui-ci ont indiqué qu’ils formeront un pourvoir en cassation, en vue d’annuler cette décision.

François Compaoré est accusé par la justice du Burkina-Faso d’être impliqué dans l’assassinat du journaliste, Norbert Zongo, tué dans des conditions atroces en 1998, dans la province de Ziro (Burkina Faso).

Assassinat de Norbert Zongo, journaliste d’investigation / ©  DR

Il avait été arrêté à l’aéroport parisien Roissy-Charles-de-Gaulle, en octobre 2017, sur la base d’un mandat d’arrêt, émis le 5 mai 2017 par les autorités de Ouagadougou.

La Cour d’appel de Paris avait initialement refusé la demande d’extradition émise par la justice burkinabè. Elle réclamait des preuves suffisantes démontrant l’implication du frère cadet de Blaise Compaoré dans cette affaire.

Rémi Dandjinou, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction, après avoir reçu l’information : « Vraiment satisfait de cette décision. Elle réjouit le Burkina, d’autant plus que le 13 décembre prochain, nous aurons une date anniversaire importante de ce triste événement. Norbert Zongo a été assassiné le 13 décembre 1998 », a-t-il déclaré.

Notons que Norbert Zongo a été assassiné, alors qu’il menait des enquêtes sur le décès de David Ouédraogo, chauffeur de François Compaoré. Norbert Zongo a été retrouvé mort calciné dans une voiture, avec trois autres personnes.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *