Diamond League 2018 : Murielle Ahouré remporte la finale du 100 m

L’ivoirienne Murielle Ahouré a brillé de fort belle manière lors de la finale de la 9è édition de la Diamond League 2018. Elle a remportée le trophée de l’épreuve du 100 m, suivie par sa compatriote Marie-Josée Ta Lou, à la troisième place.

La finale de la 9è édition de la Diamond League 2018 s’est déroulée le jeudi 30 août, à Zurich, en Suisse. Murielle Ahouré a fini première du 100 m, avec un chrono de 11.01. Derrière, elle est suivie par la Britannique Dina Asher-Smith, avec 11.08. L’autre ivoirienne qui a pris part à cette finale, Marie-Josée Ta Lou, a fini à la troisième place, avec un chrono de 11.10.

Diamond League 2018 : Ta Lou et Ahouré en tête de classement Dames_Regionale.info
Image d’archive / © DR 

Dans cette course très serrée, la double championne du monde du 200m, la Néerlandaise Dafne Schippers, est arrivée à la cinquième place.

La deuxième finale de la Diamond League 2018 se déroulera ce vendredi, à Bruxelles (Belgique).

Championnats d’Afrique d’Athlétisme : Programme chamboulé à Asaba pour manque de vols !

Championnat d'Afrique d'Athlétisme : Programme chamboulé à Asaba pour manque de vols !_Regionale.info

Le Nigeria, qui organise la 21e édition des championnats d’Afrique d’athlétisme (du 1er au 5 août 2018), est confronté à un problème de déplacement. En effet, le manque de vols des compagnies aériennes pouvant relier Lagos (la capitale) à Asaba (ville où a lieu la compétition) a retardé plusieurs délégations.

Championnat d'Afrique d'Athlétisme : Programme chamboulé à Asaba pour manque de vols !_Regionale.info
                                           Championnat d’Afrique d’Athlétisme : Programme chamboulé à Asaba pour manque de vols ©DR

Ce gros retard, qu’ont accusé plusieurs dizaines de participants, a contraint la Confédération africaine d’athlétisme à chambouler le programme de ce mercredi. C’est ainsi que toutes les compétitions prévues dans cette matinée ont été annulées. Les épreuves des 100 mètres Hommes et Dames ont été décalées jusque dans la soirée. Idem pour la finale des 10.000 mètres Hommes, et le reste des courses est reporté à demain (Ndlr jeudi). Quant à la cérémonie d’ouverture, elle se déroulera finalement à 17h 30, après la finale de 10.000 mètres.

La Côte d’Ivoire qui part à cette compétition sans Murielle Ahouré (forfait pour blessure), présente quatre athlètes que sont : Ta Lou Marie Josée, Méïté Ben Youssef, Wilfried Hua et Arthur Cissé Gué.

L’Italie choquée après l’agression raciste d’une athlète noire

Daisy Osakue, une lanceuse de disque de 22 ans, née en Italie de parents nigérians, a été blessée à un oeil dimanche. Un oeuf lui a été lancé depuis une voiture provoquant une blessure à son oeil, dans une ville du nord de l’Italie le dimanche 29 juillet.

Lundi, l’annonce de l’agression de cette jeune athlète italienne noire a provoqué une avalanche de réactions et suscité l’indignation. Cette nouvelle fait suite à la révélation par la presse, d’une dizaine d’autres cas en moins de deux mois. La jeune femme ressortie lundi de l’hôpital avec un bandage sur l’oeil gauche, espère pouvoir participer malgré tout aux championnats d’Europe la semaine prochaine à Berlin.

L'athlète italienne Daisy Osakue
L’athlète italienne Daisy Osakue ©/DR

« Je suis tombée par terre et j’ai senti le liquide, j’étais terrifiée à l’idée qu’il pourrait s’agir d’acide », a confié la jeune femme à la chaîne de télévision Sky TG24. « Malheureusement j’ai une abrasion et des lésions à ma cornée, ainsi que du liquide sur ma rétine, mais après des gouttes et de la cortisone ça devrait aller », a-t-elle poursuivi, tout en étant persuadée que ses agresseurs cherchaient tout simplement une cible noire.

L’Italie se retrouve choquée par cette série d’agression dans le pays. Matteo Salvini, le ministre de l’Intérieur, a souligné que la lutte contre les migrants délinquants demeure sa priorité. Il a également réitéré son soutien aux personnes victimes de violences, en soulignant que « toute agression sera punie et condamnée ».

Diamond League 2018 : Ta Lou et Ahouré en tête du classement Dames

Diamond League 2018 : Ta Lou et Ahouré en tête de classement Dames_Regionale.info

Les sprinteuses ivoiriennes, Marie-Josée Ta Lou et Murielle Ahouré, occupent les premières places de la catégorie Dame de la Diamond League 2018, à trois journées de la fin de cette compétition.

Ta Lou Marie-Josée surclassent des grosses têtes du sprint féminin, après 11 journées de la Diamond League_Regionale.info
                                    Ta Lou Marie-Josée surclassent des grosses têtes du sprint féminin, après 11 journées de la Diamond League ©DR

Après 11 journées, Ta Lou Marie-Josée est en tête du classement avec 55 points, suivie de sa compatriote Murielle Ahouré qui affiche 41 points au compteur.

Dafne Schippers, Elaine Thompson et Blessing Okagbare, grandes concurrentes de ces Ivoiriennes, sont respectivement 5e, 6e et 9e.

Classement complet après 11 journées

1ère) Ta Lou Marie-Josée (COTE D’IVOIRE) : 55 points

2e) Ahouré Murielle (COTE D’IVOIRE) : 41 points

3e) Jenna Prandini (USA) : 35 points

4e) Dina Asher-Smith (GD BRETAGNE) : 30 points

5e) Dafne Schippers (NEERLAND) : 26 points

6e) Elaine Thompson (JAMAÏQUE) : 25 points

7e) Shericka Jackson (JAMAÏQUE) : 23 points

8e) Mujinga Kambundji (SUISSE) :  19 points

9e) Blessing Okagbare-Ighoteguonor (NIGERIA) : 16 points

10e) Shaunae Miller-Uibo (BAHAMAS) : 16 points

11e) Michelle-Lee Ahye (TRINITE ET TOBAGO) : 12 points

12e) Gabrielle Thomas (USA) : 12 points

13e) Kyra Jefferson (USA) : 11 points

14e) Carina Horn (AFRIQUE DU SUD) : 9 points

15e) Jamile Samuel (NEERLAND) : 8 points

16e) vet Lalova-Collio (BULGARIE) : 7 points

17e) Gina Lückenkemper ( Allemagne ) : 5 points

18e) Tori Bowie (USA): 4 points

19e) Crystal Emmanuel (CANADA) : 4 points

20e) Kimberlyn Duncan (USA) : 3 points

21e) Jodie Williams (GD BRETAGNE) : 3 points

22e) Felicia Brown (USA) : 2 points

23e) Khalifa St Fort (TRINITE ET TOBAGO) : 2 points

24e) Tatjana Pinto (Allemagne) : 2 points

25e) Jura Levy (JAMAÏQUE): 1 point

26e) Deajah Stevens (USA) : 1 point

27e) Javianne Oliver (USA) : 1 point

28e) Joanna Atkins (USA) : 1 point

29e) Iréne Ekelund SUEDE: 1 point

30e) Brigitte Ntiamoah (France): 1 point

31e) Shashalee Forbes (JAMAÏQUE): 1 point

32e) Jeneba Tarmoh (USA) : 1 point

ATHLETISME : Murielle Ahouré s’impose à la 5è étape de la Diamond League

Murielle Ahouré s’est imposé à la 5è étape de la Diamond League 2018. La championne du monde en titre du 60 m en salle est arrivée première lors de la finale du 100 mètres féminin, à Oslo en Norvège.

Avec un chrono de 10.91, l’ivoirienne a été la première à franchir la ligne d’arrivée. Derrière elle, Murielle Ahouré était suivie par la britannique Dina Asher Smith, avec un temps de 10.92 et Michelle-Lee Ahye de Trinité-et-Tobago, qui est arrivée à la 3è place en 11.06. 

Murielle Ahouré totalise 20 points sur l’épreuve du 100 mètres / © DR 

Murielle Ahouré totalise 20 points sur l’épreuve du 100 mètres, à l’issue de la 5è étape de la Diamond League 2018. Elle occupe la première place du classement, devant Marie-Josée Ta Lou (2è avec 16 points) et la nigériane Blessing Okagbare (3è avec 14 points).

La 6e étape de la Diamond League 2018 est prévue pour le 10 juin, à Stockholm en Suède.

Athlétisme : Marie-Josée Ta Lou remporte le 150 mètres de Manchester !

Athlétisme : Marie-Josée Ta Lou remporte le 150 mètres de Manchester !_Regionale.info

Le vendredi 18 mai dernier, lors des Manchester City Games, la sprinteuse ivoirienne, Marie Josée Ta Lou a remporté le 150 mètres en 16″60.

Athlétisme : Marie-Josée Ta Lou remporte le 150 mètres de Manchester !_Regionale.info
                                  Marie-Josée Ta Lou remporte le 150 mètres de Manchester ! ©DR
Ta Lou a pris le meilleur sur l’Américaine Allyson Felix (16″72) et la Britannique Bianca Williams (17″09).

Cette victoire est un fait historique pour la championne ivoirienne : « C’est la première fois que je cours sur 150m, donc je suis vraiment heureuse », a déclaré Ta Lou à la presse anglaise.

La prochaine attraction avec Marie Josée Ta Lou est prévue à Eugène, aux USA, dans le cadre de la troisième étape de la Diamond League, prévue du 25 au 26 mai prochain.

Athlétisme : Marie-Josée Ta Lou signe la meilleure performance mondiale sur 100m !

Marie-Josée Ta Lou signe la meilleure performance mondiale sur 100m _Regionale.info

Ce vendredi 4 mai 2018, la sprinteuse ivoirienne, Marie-Josée Ta Lou, a réalisé la meilleure performance de l’année sur 100 mètres, en 10 secondes 85, à la première étape de la Ligue de Diamant à Doha.

Ta Lou a tenu tête à la crème du sprint sur 100m_Regionale.info
                                                          Ta Lou a tenu tête à la crème du sprint sur 100m, ce vendredi soir ©DR

En signant cette belle performance, Ta Lou bat ainsi son record personnel qui était de 10 »86.

La médaillée d’Argent des Mondiaux 2017 sur 100 et 200 m a devancé Blessing Okagbaré (2e avec 10’’90), Elaine Thompson (3e avec 10’’93) ainsi que sa compatriote, Murielle Ahouré, championne du monde en salle du 60 m, qui a terminé à la quatrième place, avec un chrono de 10’’96.

Résultats

1ère) Ta Lou Marie-Josée : 10’’85

2e) Blessing Okagbaré: 10’’90

3e) Elaine Thompson: 10’’93

4e) Murielle Ahouré : 10’’96

5e) Carina Horn: 10’’98

6e) Dafne Schippers: 11’’03

7e) Mujinga Kambundji: 11’’17

8e) Jura Levy: 11’’29

La Fédération ivoirienne d’Athlétisme a un nouveau président !

La Fédération ivoirienne d'Athlétisme a un nouveau président_Regionale.info

Ce lundi a eu lieu l’Assemblée Générale Extraordinaire de la Fédération ivoirienne d’Athlétisme, au cours de laquelle Kouamé Kouadio Jeannot a été élu président de ladite fédération.

Kouame Kouadio Jeannot élu Président de la Fédération Ivoirienne d'Athlétisme_Regionale.info
                            Kouame Kouadio Jeannot élu Président de la Fédération Ivoirienne d’Athlétisme ©Sport Ivoire

Ils étaient 4 en course pour la présidence de la FIA : Serikpa Dago, Serge Doh, Hervé Porquet et Kouamé Kouadio Jeannot.

Au premier tour des élections, les candidats récoltent les voix suivantes : Serikpa (16), Kouamé (19), Porquet (10) et Doh (3). Au vu de ces résultats, un second tour est organisé pour départager Sérikpa et Kouamé qui ont récolté le plus de voix.

Sans surprise, c’est l’ex-Directeur Technique National de la Fédération ivoirienne d’Athlétisme, Jeannot Kouamé, qui est élu avec un large score de 31 voix sur 48, soit 64,58% du suffrage exprimé.

Rappelons que Kouamé Kouadio Jeannot  succède à Nicolas Yao Débrimou, président de cette fédération de 2008 à 2017.

Ta Lou Marie-Josée à la recherche de sponsors !

Ta Lou à la recherche de sponsors_Regionale.info

La vice-championne du monde du 100 et 200 mètres, Marie-Josée Ta Lou, vient de faire une annonce dans laquelle elle appelle les sponsors à la soutenir.

Ta Lou se vend auprès des sponsors_Regionale.info
                                                       Ta Lou se vend auprès des sponsors ©DR

C’est sur twitter que la sprinteuse ivoirienne a publié cette demande dans laquelle elle se ‘’vend’’ auprès des sponsors.

Ta Lou espère que les sponsors répondront favorablement à cette énième annonce, après sa belle prestation aux mondiaux de Londres 2017.

8es Jeux de la Francophonie : La Côte d’Ivoire décroche ses 2 premiers Or !

Les garçons s'y mettent après les filles_Regionale.info

C’est en Athlétisme, 4×100 mètres, que les Ivoiriens ont réussi à décrocher les premières médailles d’Or pour le pays organisateur, ce mardi au stade Félix Houphouët-Boigny.

Les Ivoiriennes remportent le premier Or pour la Côte d'Ivoire_Regionale.info
                            Les Ivoiriennes remportent le premier Or pour la Côte d’Ivoire ©Regionale.info

La première est venue de Marie-Josée Ta Lou et ses compatriotes ( Karel Elodie Ziketh, Mireille Parfaite Gaha et Adeline Gouenon Nanzie) qui ont terminé cette course en 44 »22, devant les Camerounaises (45 »23) et les Canadiennes (45 »84).

Juste après les filles, la Côte d’Ivoire a aligné encore ses athlètes au 4×100 mètres hommes avec le vice-champion du 100 m de ces Jeux, Arthur Cissé Gué, Francis Koné Gogbeu, Aurel Eme Tchan Bi Chan et Wilfried Serge Koffi Hua. Ces sprinteurs qui avaient la rage de vaincre, devant leur public, ont largement dominé cette course en la remportant avec un chrono de 39 »39. Les Canadiens (40 »16) et les Seychellois (40 »31) ont complété le podium.