Search
jeudi 22 février 2018
  • :
  • :
Camon CM Full Ecran
DOOGEE

Cdiscount met la clé sous le paillasson au Cameroun et au Sénégal

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Le groupe français de commerce en ligne, Cdiscount, met la clé sous le paillasson au Sénégal et au Cameroun. En cause, les mauvais résultats dans ces deux pays, à peine moins de deux ans après le démarrage de ses activités. L’annonce a été confirmée par Florent Mermet, directeur de Cdiscount Afrique.

En 2014, le groupe Cdiscount entame son implantation sur le continent avec des filiales en Côte d’Ivoire, au Sénégal, au Cameroun, puis au Burkina. Des résultats en deçà des objectifs escomptés seraient à la base de la fermeture des filiales sénégalaise et camerounaise. Si l’on s’en tient aux propos de Florent Mermet, directeur de Cdiscount Afrique, le secteur du e-commerce en plus d’être coûteux, met du temps à être rentable en Afrique. Il relève entre autres, les contraintes logistiques, les difficultés liés aux modes de paiement ou encore le taux de pénétration d’internet qui reste très faible.

« Ils nous ont dit que l’activité ne produisait pas les résultats escomptés, explique un ancien salarié. Mais, surtout, ils ne voulaient plus réinvestir », a-t-il souligné.

Selon des informations relayées par Jeune Afrique, si l’arrêt des activités de Cdiscount s’est fait systématiquement et sans complication au Cameroun, au Sénégal, un conflit serait né entre l’entreprise et plusieurs salariés. Ce désaccord serait causé par les conditions départs.
Il faut préciser que le retentissement des activités du groupe français sur le marché brésilien a accéléré la fermeture de ses filiales dans les deux pays cités. Toutefois, les activités en Côte d’Ivoire continueront selon le directeur Afrique du groupe.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *