Search
samedi 24 février 2018
  • :
  • :

L’augmentation des factures et l’opération de renouvellement des permis suspendus.

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Le chef de l’État , Son excellente Alassane Ouattara a reçu, comme à l’accoutumée , les principaux syndicats des travailleurs de Côte d’Ivoire. Le Président de la République de Côte d’Ivoire a abordé certains points attendus par les Ivoiriens.

 

Le 1er mai marque , comme c’est le cas dans la plupart des pays du monde ,  la traditionnelle fête du Travail. À cette occasion le Chef de l’État , s’est adressé à la nation, principalement aux travailleurs qui , à travers 5 principaux  syndicats , n’ont pas manqué d’exposer les difficultés rencontrées au quotidien .

Les travailleurs contribuent au développement  de la Côte d’Ivoire

Avant d’aborder les principaux points que sont la cherté de la vie , l’augmentation des factures d’eau et d’électricité en Côte d’Ivoire , le Chef de l’État a tenu à préciser que cette journée du 1er mai  à deux significations pour lui. En effet, c’est

aussi la célébration des luttes historiques des travailleurs pour la reconnaissance de leurs statuts et de leurs droits. C’est également la célébration de la capacité de l’homme et de la femme à changer sa vie , la vie de sa communauté  de  son entreprise et son pays par le travail.

Le gouvernement ivoirien est au travail, a ajouté SEM Alasane Outarra , sans oublier de préciser que les horaires de travail des ministres débutent de 07 heures à 21 heures , voir plus pour d’autres .‘’C’est grâce au travail de chacun et chacune de vous , dans tous les secteurs d’activités, que la Côte d’Ivoire est ce qu’elle est aujourd’hui.’’ a-t-il ajouté.

Une mauvaise application des décisions du gouvernement, cause de la hausse des montants  des factures CIE et SODECI

L’un des points forts attendus de cette rencontre était la hausse  subite des montants des factures de la Compagnie Ivoirienne d’Électricité (CIE)  et de celle de la Société de Distribution d’Eau de la Côte d’Ivoire (SODECI).

Je comprends les plaintes de nos compatriotes face aux prix élevés des denrées alimentaires et à l’augmentation de nos factures d’eau et d’électricité

, a soutenu le Président de la République, sans omettre de préciser qu’il a lui-même constaté cette situation. Avant d’attaquer la question de la hausse du prix des montants des factures, il a été question d’en comprendre les causes.

Si, selon le Président Alassane  Ouattara , la hausse des prix des denrées alimentaires est due à la sécheresse de ces derniers mois et aussi à la spéculation ,celle des factures d’eau et d’électricité  est due à une mauvaise application d’une décision gouvernementale visant à améliorer la  fourniture d’eau et d’électricité sur l’ensemble du territoire  .

Le gouvernement a décidé en juin 2015 , d’un ajustement de 16%, mais sur 3 ans , du tarif de l’électricité , pour nous permettre de produire plus d’électricité. Les économistes le savent ,quand l’offre augmente , les prix baissent , donc  le fait de voir que les prix augmentent , n’est pas normal

a soutenu le Président Alassane  Ouattara . Le 1er  juillet 2015, la première phase de cet ajustement avait déjà été amorcée en prenant soin de ne pas prendre en compte les 40% des abonnés inscrits au tarif social . Débutée en janvier 2016, la seconde phase de cet ajustement n’est pas passée inaperçue du fait de la hausse des montants des factures. Une hausse que le Président à fustiger en indiquant qu’elle devrait être en principe de 5% et devrait ne pas s’appliquer au 70% de l’ensemble des abonnées faisant partie de la catégorie ‘’Tarif social et petit consommateur’’.  L’augmentation des prix de 30,40 , voir 50 % des montants des factures est une injustice selon lui .

Fin de la hausse des coûts des factures et la libéralisation du secteur de l’eau et de l’électricité envisagée

Relativement  à ces nombreux dérapages, qui, à en croire le Président Alasane Ouattara , montrent que la décision du gouvernement ivoirien à permettre une amélioration du transport et la fourniture de l’eau et de l’électricité, a été mal comprise et donc mal appliquée, il a été décidé de mettre fin à l’augmentation des factures de janvier 2016.

L’augmentation au-delà de 5% n’était pas ce que nous avions décidé, cela est inadmissible. Donc j’ai décidé de l’annulation pure et simple de l’augmentation de  janvier 2016

a déclaré  le Président au cours de son allocution.  Les factures seront donc corrigées et le trop-perçu sera rendu  aux abonnés de la CIE. Concernant les industriels , le Chef de l’État à demander à ce que la CIE  revienne aux plages horaires  de facturation d’avant  l’application des tarifs des heures de pointe qui doivent aller de 19 h à 23h.

A Lire Aussi : #Les200 ou la grogne des internautes ivoiriens face à la cherté de la vie

Cette situation d’augmentation injustifiée  des factures d’électricité a fait dire au Président Alasane Ouattara  que l’ouverture des secteurs de l’eau et de l’électricité serait un atout majeur qui contribuera à stimuler la concurrence et donc à faire des prix abordables pour les  consommateurs . Un appel a été lancé aux investisseurs du monde entier intéressé par ce marché dont le monopole est détenu par la CIE pour ce qui est de l’électricité et la SODECI pour ce qui est de la distribution d’eau en Côte d’Ivoire.

Aussi, face à la grogne des usagers du permis de conduire , le Président a décidé de mettre fin à l’opération du renouvellement des permis de conduire en Côte d’Ivoire.




One thought on “L’augmentation des factures et l’opération de renouvellement des permis suspendus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *