Chute du prix du cacao : Un troisième eurobond pour le gouvernement ivoirien

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

La chute du prix du cacao sur les marchés internationaux contraint le gouvernement à émettre une troisième obligation financière dans le mois de juillet. Cette information a été donnée par l’agence de notation financière internationale Bloomberg ce mercredi 26 avril 2017.

Le président ivoirien, Alassane Ouattara avait annoncé, le jeudi 20 avril lors du conseil de gouvernement, la réduction des dépenses budgétaires de son gouvernement de 10 % au titre de l’exercice 2017 à cause de la baisse du prix du cacao. Un secteur dont le budget national est alimenté par la fiscalité du cacao. Ainsi, après cette mesure, le gouvernement s’apprête à émettre un eurobond.

                     Chute du prix du cacao : Un troisième eurobond pour le gouvernement ivoirien. © : DR

Cette émission sera fixée à un montant d’un milliard de dollars et d’une maturité de 10 ans, selon les informations recueillies par l’agence Bloomberg. Toutefois, aucune information n’a filtré sur le calendrier ni les conditions de cet eurobond. Après les obligations émises en 2014 (750 millions $) et 2015 (1 milliard $), cette émission serait la troisième du genre.

Le Fonds monétaire internationale (FMI), a affirmé que le pays enregistrera une hausse de 1 % dans les recettes d’exportation de cacao. Ce qui représente 20 % des exportations globales de la Côte d’Ivoire et pourrait conduire à un impact de 0,63 % sur les dépenses publiques.

Toutefois, dans le cadre de la signature de deux accords triennaux de la Facilité élargie de crédit (FEC) et du Mécanisme élargi de crédit (MEC), le gouvernement ivoirien bénéficiera de plus de 659 millions $.




5 thoughts on “Chute du prix du cacao : Un troisième eurobond pour le gouvernement ivoirien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *