CIE/Manifestations de Bouaké : 59 personnes interpellées et transférées à Abidjan

Au lendemain des manifestations violentes de Bouaké contre la Compagnie Ivoirienne d’Électricité (CIE), la police a opéré une vaste opération de ratissage pour récupérer le matériel volé et appréhender les responsables. Bilan une cinquantaine de personnes interpellées et transférées à Abidjan.

Sur une centaine interpellations, ce sont au total 59 personnes qui ont été finalement transférées à Abidjan pour « nécessité d’enquête ».

41 personnes, dont des mineurs et ceux dont l’enquête n’a pas pu prouver l’implication directe dans cette affaire ont été relâchées après l’ordre du Procureur de la République et de notre hiérarchie , a révélé une source sécuritaire du chef-lieu de la région du Gbêkê.

Parmi les interpellés, figurent ceux qui ont été pris en flagrant délit de pillage, de vol, de recèle et aussi certains responsables des manifestations contre la hausse du prix de l’électricité qui a conduit au pillage et à la destruction des locaux de la CIE et de plusieurs administrations publiques et privées de Bouaké. Un mouvement qui a fait au moins un mort.

Lire Aussi : Hausse du prix de l’électricité : Bouaké sous tension

De tels agissements, selon Béman Fofana, député de la ville, n’honorent pas les populations de Bouaké. Ils annoncent donc la tenue d’une « cérémonie » les jours à venir qui aura pour but « de demander pardon à la nation et de rendre un hommage au président de la République ». Il ya des gens qui ont été manipulés pour piller Bouaké (…) des meneurs ont été arrêtés », a-t-il déclaré.

Une pensée sur “CIE/Manifestations de Bouaké : 59 personnes interpellées et transférées à Abidjan”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *