Cinq personnes tuées dans une attaque attribuée à Boko Haram

Cinq personnes ont été tuées, mercredi dernier, dans une attaque attribuée à la secte islamique Boko Haram, dans le nord-est du Nigeria. Selon un officier de l’armée, ces personnes ont été tuées après qu’elles soient tombées dans un guet-apens. 

Cinq personnes, se trouvant dans un convoi de véhicules, ont été brûlées en même temps que leur camion. Selon un officier de l’armée nigériane, le « convoi de ces personnes était parti lundi de Gamboru  nord du Cameroun), lorsqu’il a été pris dans un guet-apens tendu par Boko Haram, à 25 kilomètres de là ». Depuis près de deux mois, du fait des attaques récurrentes dans la zone, les commerçants sont le plus souvent  escortés par l’armée. C’est donc dans l’espoir de profiter de la sécurité que procurait la présence des agents de l’immigration que les commerçants se sont lancé sur la route de la capitale de la région du Borno. «  Les trois agents de l’immigration ont été blessés dans l’attaque mais ont réussi à s’enfuir vers Maiduguri », a précisé un officier de l’armée.

Boko-Haram-regionale.info
                                                            Image utilisée à titre d’illustration © DR 

Selon des habitants, les deux véhicules ont été pillés et incendiés. Les assaillants se seraient par la suite enfuit vers Maiduguri, fief de Boko Haram. 

Il faut préciser que la route qui relie Maiduguri à Gamboru, à proximité de la frontière avec le Cameroun, est réputée très dangereuse. Elle avait même été fermée à cause de l’insécurité constatée de façon récurrente. Très fréquentée par les commerçants elle a été rouverte il y a de cela deux mois, après l’accalmie qui a suivi les représailles de l’armée contre Boko Haram dans cette partie du Nigeria.

Une pensée sur “Cinq personnes tuées dans une attaque attribuée à Boko Haram”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *