fbpx
Search
dimanche 21 avril 2019
  • :
  • :

CIV : 100 000 femmes religieuses formées au métier de l’Informatique, de la Technologie et de la Communication

Samedi 06

La signature d’une convention de partenariat a été signé le lundi 06 Avril entre la Plateforme Interconfessionnelle des Femmes en Côte d’Ivoire (PIFCI) et l’Institut Supérieur de Formation au métier de Télécommunication de l’Innovation Technologique de Commerce et de Gestion (IFTIC) pour la formation des femmes à l’outil informatique.

                                       Les femmes de PIFCI à l’école ©/DR

Cette cérémonie s’est tenue à l’hôtel du district d’Abidjan en présence de la représentante du ministère de la femme, de la famille et de l’enfant et de plusieurs organisations féminines religieuses.

Former les femmes de la PIFCI à l’entrepreneuriat et au métier de l’informatique de la technologie et de la communication afin qu’elles soient autonomes économiquement, c’est l’objectif de la signature de cette convention entre la PIFCI et l’Institut Supérieur de Formation au métier de Télécommunication de l’Innovation Technologique de Commerce  et de Gestion (IFTIC) Sup, basé au Cameroun et représenté  dans plusieurs pays d’Afrique.

L’IFTIC Sup va assurer ces formations sur toute l’étendue du territoire ivoirien. Armand Claude Abanda, Pca de l’Institut : « nous avons deux actions principales. C’est d’abord la mise en place d’une représentation de l’IFTIC Sup pour former les femmes. Et deuxième action, vulgariser l’énergie solaire et l’accès à l’électricité pour un grand nombre de femmes. Cela doit se faire pour donner la connaissance à la femme et aboutir à l’autonomisation » a-t-il expliqué.

Le comité d’application et de suivi de cette convention sera assuré par hadja Mariam Fofana, présidente nationale de plateforme interconfessionnelle des femmes en Côte d’Ivoire : « nos attentes, c’est de former les femmes religieuses de Côte d’Ivoire à l’outil informatique, à la numérique pour leur autonomisation.», a-t-elle fait savoir

Madame Coulibaly Oumou, marraine de la cérémonie, s’est dite honorée de : « soutenir les femmes au maniement de l’outil informatique de la communication et télécommunication, c’est de faire d’elle des citoyennes autonomes capables de jouer un rôle prépondérant  dans le développement durable de leur pays ».

Cette formation qui verra la participation de 100 000 femmes s’inscrit dans le thème de la journée internationale de femme.

Advertise – Regionale.info



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *