COTE D’IVOIRE : Les classes moyennes préfèrent à 73%, les produits importés

Le lundi 6 juin, CFAO, l’ancienne Compagnie française de l’Afrique Occidentale, a présenté les résultats des études sur les classes moyennes en Afrique. Ceci à l’occasion d’un colloque auquel a participé le ministre du Commerce, Jean Louis Billon, parrain de l’évènement.

L’étude commandée par la CFAO et réalisée par l’institut de sondage Ipsos Africap, a été présentée par sa directrice, Florence de Bigault. Elle a été effectuée sur un échantillon de 800 ménages, dans 5 pays à savoir la Côte d’Ivoire, le Kenya, le Maroc, le Cameroun et le Nigeria.

En Côte d’Ivoire, cette classe fait référence aux ménages qui disposent de 4 à 20 dollars par jour. Les spécificités de cette classe moyenne permettent de mettre en relief ses habitudes et choix de consommation. Ainsi, 65% de cette classe effectue ses achats sur les marchés traditionnels au détriment des supermarchés. De plus, cette classe a une préférence à hauteur de 73% des produits qui proviennent de l’extérieur.

Jean Louis Billon -regionale.info
                                                          Jean Louis Billon ministre du Commerce / CREDIT : DR

Toujours selon cette étude, les secteurs dans lesquels les classes moyennes dépensent le plus d’argent sont les suivants :

  • 24% dans l’alimentation
  • 18% dans le logement
  • 13% dans l’éducation
  • 6% dans la téléphonie et l’internet
  • 6% dans la santé

Participant à cette rencontre, le ministre du Commerce, Jean Louis Billon, a annoncé l’adoption d’une loi sur la consommation en Côte d’Ivoire. «Cette loi va permettre de réglementer le commerce», a-t-il précisé. Allant dans le même sens, le président de l’Association des consommateurs actifs, Marius Comoé, a salué cette loi qui viendra apporter la transparence dans ce secteur où l’anarchie continue de régner, tout en exprimant son vœu de voir son application effective sur le terrain. « Rien ne se fera désormais en dehors des textes qui font obligation aux commerçants d’être transparents», s’est-il félicité.

Il faut préciser que cette étude révèle que la classe moyenne a les moyens de comparer les prix et privilégie la concurrence. De quoi soutenir la nécessité de cette loi.

2 réponses sur “COTE D’IVOIRE : Les classes moyennes préfèrent à 73%, les produits importés”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *