CNP: En 2015, les ventes des journaux en Côte d’Ivoire ont baissé de plus de 9%

Le Conseil National de la Presse (CNP) a procédé à la remise du rapport de ses activités de l’année 2015 au Chef de l’État. Il ressort une forte régression des ventes des journaux en Côte d’Ivoire et ce nonobstant les 103 publications enregistrées en 2015.

Comparativement à l’année 2014, les ventes de journaux en Côte d’Ivoire ont nettement chuté. Le CNP fait état d’un taux de croissance négative de -9,08 %

 « Au cours de l’année 2015, le CNP a enregistré 38 331 920 exemplaires de journaux livrés par la société Edipresse pour 11 805 724 exemplaires vendus, soit un taux de vente de 31,04 % pour un chiffre de vente de 3 883 439 200 FCFA » a révélé le président du conseil, Raphaël Lakpé.

L’instance chargée de la presse écrite en Côte d’Ivoire note tout de même des satisfactions, notamment sur le plan de la liberté de la presse. Ainsi, son rapport fait état de 4 cas entraves liées à l’agression et harcèlement des journalistes dans l’exercice de leur métier contre 11 en 2014.

Seul un journaliste a été déféré à la Maca (Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan) pendant plus de 5 jours, puis relâché pour un article mettant en cause sans preuve ni investigation le chef de l’État ivoirien et d’autres chefs d’État africains », révèle en sus le rapport qui précise que ce cas a été requalifié de délit de presse.

CNP
Credit photo : DR

Raphael Lakpé a touché du doigt la non-applicabilité de la convention collective par certaines entreprises de presse. À lui donc de donner un ultimatum, qui court jusqu’au 15 novembre,à celles ci pour régulariser leur situation vis-à-vis de la convention collective, car annonce-t-il, des contrôles seront bientôt effectués.

Quant au Chef de l’État, il se dit heureux de la bonne santé de la presse dans l’ensemble qui dit il, évolue au fil des années.

Je me réjouis compte tenu de tous les statistiques que vous venez de me donner de l’évolution positive de la presse au cours de ces dernières années et je considère que cela montre la maturité de nos concitoyens. Je déplore évidemment la baisse des chiffres d’affaires, a-t-il, affirmé

dit — il. Par ailleurs le Président se dit surpris du classement de la Côte d’Ivoire dans le rapport de reporter sans frontières (86e rang mondial) au vu des avancées enregistrées.

» Moi j’ai été surpris du classement de Reporter Sans Frontière qui nous a été attribué alors que les progrès sont remarquables,a ajouté M. Ouattara.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *