Search
mercredi 21 février 2018
  • :
  • :
DOOGEE
Camon CM Full Ecran

COMMUNICATION : Me Affousiata Bamba Lamine part en guerre contre l’affichage publicitaire anarchique

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

La ministre de la Communication, Me Affousiata Bamba Lamine s’engage à mettre fin à « la pollution visuelle en Côte d’Ivoire » caractérisée par des panneaux d’affichage anarchiques et illicites dont la présence inhibe la volonté du chef de l’État ivoirien de faire d’Abidjan spécifiquement, une capitale émergente à l’orée 2020.

La ministre de la Communication, Me Affousiata Bamba Lamine s’engage à mettre fin à   la pollution visuelle en Côte d’Ivoire

La ministre de la Communication, Me Affousiata Bamba Lamine s’engage à mettre fin à la pollution visuelle en Côte d’Ivoire

« Nous nous rendons compte dans le cadre de l’assainissement que la pollution visuelle caractérisée par des panneaux anarchiques qui pillent le territoire de Côte d’Ivoire, singulièrement, à Abidjan doit cesser » a déclaré Me Affoussiata Bamba-Lamine lors de sa rencontre avec le maire de Port Bouet, Aka Anghui, expliquant sa détermination à mettre un terme à l’anarchie qui tend à s’installer dans le domaine de la publicité.

Un constat alarmant, s’indigne la ministre de la Communication, avec notamment, des panneaux irréguliers à des lieux non indiqués avec des régies publicitaires munies pour certaines, d’autorisations municipales non conformes à la réglementation en vigueur.

Elle souligne que son ambition, à travers la mise en œuvre d’un nouveau dispositif réglementaire établi en concertation avec les acteurs du secteur de la publicité et exprimé lors de ses tournées à la maire de Cocody et de Port Bouet, est de faire d’Abidjan une capitale émergente avec des régies publicitaires autorisées après avis conforme et obligatoire du Conseil supérieur de la publicité (CSP).

Une capitale à l’image des grandes capitales mondiales, souhaite -t-elle, disposant de panneaux publicitaires de dernière génération, spécifique selon chaque commune et selon des dispositions précises. À cet effet, 24 axes ont été désignés pour mener à bien cette politique innovatrice.

Me Affousiata a, alors, demandé aux maires de Cocody, N’Gouan Aka Mathias et de Port Bouet, Aka Anghui, une franche collaboration entre leurs services et le CSP dans la décision d’agrément des régies publicitaires.

Ces rencontres d’information et de concertation initiées par le ministère de la Communication concernent les autorités municipales des dix communes d’Abidjan, dans sa phase pilote, avant de s’étendre aux villes de l’intérieur du pays, par la suite. Elle doit permettre à terme une vulgarisation du nouveau décret à adopter sur la réglementation de l’affichage publicitaire en Côte d’Ivoire.




One thought on “COMMUNICATION : Me Affousiata Bamba Lamine part en guerre contre l’affichage publicitaire anarchique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *