Search
dimanche 16 décembre 2018
  • :
  • :

Côte d’Ivoire : Adama Bictogo annonce le 1er congrès constitutif du RHDP

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

Adama Bictogo, président du comité d’organisation du futur congrès du RHDP, a indiqué, le jeudi 6 décembre 2018, que cet événement aura lieu le samedi 26 janvier 2019, au stade Felix Houphjouët Boigny. C’est au cours d’une conférence de presse, animée au palais des sports de Treichville, que cette information a été officialisée.

Entouré de plusieurs ministres et cadres du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), Adama Bictogo a donné les grandes orientations et les mesures à suivre, pour le bon déroulement de cette cérémonie tant attendue par les militants de ce nouveau parti qui verra le jour le 26 janvier prochain. « Ce congrès est le début de la campagne de 2020 », a déclaré Adama Bictogo, en présence de Sidiki konaté, proche collaborateur de Soro Guillaume, président de l’assemblée nationale.

Pour le président du comité d’organisation, ce 1er congrès du RHDP sera un congrès de clarification, où les postures des membres de ce futur parti devront être situées. « Le congrès du 26 janvier prochain sera la finale de la clarification (…)», « Le RHDP du 26 janvier sera un RHDP très fort, un parti de maturité. A partir du 26 janvier, nous assumerons notre histoire, notre bilan (…) », a-t-il lâché.

Conférence de presse relatif au congrès du RHDP, le 26 janvier 2019 / ©  DR

Adama Bictogo a également indiqué que ce sont 80.000 militants qui participeront à ce premier congrès de la coalition au pouvoir, qui sera bientôt un parti politique. « A l’issue de ce congrès, tous les partis existants juridiquement ne vont plus exister. Il y aura qu’un seul parti politique pour la conquête du pouvoir en 2020 », a précisé le président du comité d’organisation.

Statuant sur la question du logo du PDCI-RDA, Adama Bictogo a indiqué que le RHDP se penchera sur ce sujet au sortie du congrès à venir.

A propos du président de l’assemblée nationale, Soro Guillaume, à qui l’on reproche d’adopter des postures ambiguës et un rapprochement avec le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), Bictogo s’est abstenu de tout commentaire.

Pour conclure, le conférencier a invité tous les militants et sympathisants du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix à s’activer, afin de prendre une part active à cet événement qui marquera l’histoire de la politique ivoirienne.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *