Search
mercredi 21 février 2018
  • :
  • :
DOOGEE
Camon CM Full Ecran

CÔTE D’IVOIRE : Des graines de coton détournées au profit des marchés malien et burkinabè

Banner_Moov
Banner_SMS_Orange
Banner_MTN_Alerte_SMS

La campagne du coton semble prendre du plomb dans l’ail dans la région de Korhogo. Et pour cause, plus de 35. 000 tonnes de graines de coton offertes aux coopératives à leur demande pour l’alimentation des bovins utilisés en culture attelée, ont été détournées pour être revendues sur le marché noir au Mali et au Burkina Faso.

Cette information a été révélée par le délégué du Conseil Coton Anacarde (CCA) pour la région de Korhogo, Koné Issouf. Selon lui, cette quantité de graine de coton a été détournée au niveau de la seule délégation régionale de Korhogo, alors que des animaux restent chétifs, en proie à la faim et à la malnutrition dans des villages.

Des graines de coton @Copyright : DR

Des graines de coton @Copyright : DR

Lors d’un atelier de formation avec les responsables de coopératives de la région, M. Koné a affirmé que les bœufs offerts par la Banque mondiale et l’Union européenne, en vue d’améliorer la production agricole, risquent de mourir par manque d’aliments. Ainsi, il souhaite une plus grande implication de l’Intercoton et de la Fédération des Unions de Sociétés Coopératives des producteurs de la filière coton de Côte d’Ivoire (FPC-CI Coop CA). M. Koné a notamment interpellé leur PCA respectif, Tuo Lacina et Koné Largaton pour qu’ils se saisissent du phénomène .

« C’est ahurissant » que de l’aliment de bétail, demandé par des coopératives pour être redistribué aux paysans, se retrouve sur le marché noir, s’est emporté le délégué du CCA de Korhogo, craignant pour les conséquences de cette pratique au niveau de la filière.

LIRE AUSSI : Le coton ivoirien connait une chute de 30%

La graine de coton, obtenue après égrainage industriel du coton-graine, est le premier aliment de bétail consommé par les bœufs et vaches utilisés en culture attelée de coton dans le nord du pays.

Nous y reviendrons prochainement pour suivre de près cette question qui risque d’enfoncer cette filière qui a vu la suspension de son directeur général, Malamine Sanogo et son adjoint après des soupçons de dysfonctionnement dans la gestion de la Caisse Coton-Anacarde.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *